Ajouter de la mémoire sur un iMac : facile !

Mon iMac mi-2011, avec ses 4 Go de mémoire ramait vraiment beaucoup ! Je m’étais un temps demandée si je n’allais pas acheter un nouvel iMac avec Fusion Drive et 8 Go de mémoire. Mais le prix, même depuis le refurb, me semblait un peu élevé !

Je trouvais que près de 1 500 € pour remplacer un iMac acheté en 2012 constituait une dépense un peu inutile ! 4 barrettes de 4 Go revient à environ 10 % du prix d’un nouvel iMac ! Après avoir consulté la documentation en ligne sur le site d’Apple, j’ai commandé sur MacWay 2 fois 8 Go.

Et dans les faits, c’est aussi simple que ce que la documentation précise, pas besoin d’être un informaticien accompli !

  • Débrancher tous les câbles de l’iMac ;
  • retirer le cache d’accès aux barrettes mémoire en bas de l’ordinateur ;
  • enlever les anciennes barrettes de mémoire, le cas échéant (j’ai utilisé avec précaution une pince multiple !) ;
  • clipser les nouvelles barrettes ;
  • revisser le cache ;
  • rebrancher l’ordinateur !

Et voilà, j’ai un ordinateur qui sort de veille illico, et des applications qui démarrent au quart de tour !

Je me suis penchée un peu plus sur la gestion de la mémoire sous Mac OS X Maverick. Le système d’exploitation utilise le maximum de mémoire disponible. Les applications en arrière-plan sont compressées, puis décompressées rapidement lors d’une utilisation ultérieure. Les copies d’écran ci-dessous montrent de façon « impressionnante » la quantité de mémoire utilisée en arrière plan !

Remarque : il n’est pas possible d’ajouter des barrettes mémoire sur des iMacs récents, pour lesquels il est nécessaire de passer par un Apple Store ou un centre de services agréé Apple.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 271 559 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.