Baie de Somme (2) : l’Abbaye de Valloires

L’abbaye de Valloire, dont le jardin décrit dans l’article précédent est attenant, est une abbaye de style cistercien1. Elle a conservé toutes ses richesses, l’église et ses boiseries, ses bâtiments, son cloître.

Elle abrite actuellement des enfants et ne peut être découverte que grâce aux visites guidées. Elle sert également d’hôtellerie.

La genèse de l’Ordre cistercien d’après Wikipedia

Dès le XIe, on fait le reproche à l’ordre de Cluny d’avoir perdu de vue le respect de la règle de saint Benoît à la base des principes qui régissent le monachisme clunisien. La discipline s’y relâche. Trop inséré dans l’économie et la société féodale, placé sous l’influence de sa prospérité matérielle l’ordre de Cluny va connaître une décadence.

En réaction, une réforme née à la fois du profond désir d’un retour aux principes fondamentaux tels qu’ils avaient été formulés par saint Benoît, et d’aspirer à une vie contemplative plus intense, prônant une vie religieuse plus tournée vers l’ascétisme, le renoncement de soi et la méditation donnera naissance à de nouvelles communautés s’inscrivant dans cette contestation, en quête de perfection tels les ordres de Grandmont ou de la Chartreuse fondée par Bruno de Cologne en 1084.

En Bourgogne cette contestation sera le germe de la naissance de l’abbaye de Cîteaux puis de l’ordre cistercien tout entier qui fera perdre à Cluny le monopole de la vie bénédictine.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).