Certaines applications ne sont pas gratuites pour rien !

Si de nombreuses applications pour nos téléphones sont gratuites, bien souvent, c’est que ce sont nous-mêmes et nos données qui rapportons de l’argent aux développeurs ou éditeurs.

C’est assez souvent le cas des applications de mail, que ce soit celles installées sur les téléphones Android, nos iPhone et iPad, ou même nos ordinateurs sous macOS ou Windows. Et c’est parce que ces applications sont en général ergonomiques que nous les utilisons.

Je suis tombée un peu par hasard sur un article, Les pièges d’une appli Android – myMail, certes un peu ancien mais qui décrit comment myMail utilisent nos données.

Si sous Android, on peut encore trouver des applications mail open source, ce n’est pas le cas sous iOS. Quand on est sous macOS, une application comme Little Snitch montre bien les sites, parfois nombreux, utilisés par ces applications. C’est notamment le cas de BlueMail ou de Spark, qui existent pour plusieurs plateformes.


Ecrit par Lise - Site