Configurer un MacBook Pro avec la nouvelle puce M1

Les dysfonctionnements du clavier papillon de mon MacBook Pro Touch Bar, acheté en 2017, auxquels se sont ajoutés des ralentissements de la machine, ont fini par me convaincre de le remplacer par un MacBook Pro Touch Bar 13″, avec la nouvelle puce M1, un SSD de 512 Go (contre 256 Go sur l’ancien) et 8 Go de mémoire, ce que j’ai effectué hier.

Avec la garantie de 4 ans que j’avais prise à la FNAC, je n’ai déboursé “que” 100 € pour ce nouvel ordinateur, tout en souscrivant de nouveau à la même garantie…

J’ai bien sûr installé cet ordinateur à partir d’une sauvegarde Time Machine du précédent MacBook.

Time Machine : ce qui fonctionne bien et un peu moins !

Si des réglages ont été parfaitement conservés sur le nouveau MacBook, d’autres m’ont donné du fil à retordre !

Souvent, ce sont les connexions réseau qui posent problème ; et bien pas cette fois-ci, aucune difficulté de ce côté ! J’ai même retrouvé sur le nouveau Mac les onglets Safari que j’avais laissés ouverts sur le précédent !

Les réglages de luminosité de certaines applications, avec la petite app f.lux, ont également été conservés.

En revanche, ce qui d’habitude est bien transféré d’un ordinateur à l’autre, comme l’image du bureau ou l’économiseur d’écran, avaient totalement disparu !

J’ai dû ressaisir les licences de mes apps, et reprendre tous les paramètres liés à la confidentialité.

J’ai eu du mal à faire accepter mon petit SSD externe pour effectuer les sauvegardes Time Machine, mais après plusieurs essais, elles ont fini par se faire ; elles ont retrouvé le rythme rapide que le format de fichier APFS avait permis lors de l’installation de Big Sur sur mon ancien Mac, qui par la suite avait rencontré des lenteurs inexpliquées, notamment depuis la dernière mise à jour du système.

Sur le plan matériel

Alors que la batterie se déchargeait très rapidement sur le Mac Intel depuis le passage à Big Sur, j’ai retrouvé une batterie qui tient la route !

ProcesseurLe processeur est effectivement d’une rapidité étonnante, et totalement silencieux. Je n’ai jamais observé un processeur aussi peu sollicité !

Ce qui est par contre dommage, c’est que cet ordinateur “Pro” ne dispose que de deux ports USB ! Si l’on a besoin de l’un deux pour renflouer la batterie, il n’en reste plus qu’un de disponible ! un hub USB s’avère indispensable !

Quant au clavier, il faut se réhabituer à la frappe avec un mécanisme ciseau… Malgré les défauts des claviers papillon, c’est vrai que la saisie était plus confortable !

Les apps Intel et Apple Silicon

Les applications sont loin d’être toutes mises à jour pour ce nouveau processeur. Lors du lancement d’une première application uniquement Intel, il est proposé d’installer Rosetta, ce qui se fait très rapidement ! et toutes mes apps fonctionnent…

Pour connaître les apps qui ont été mises à jour pour le processeur M1, comme le décrit MacGeneration, on peut consulter l’application Informations Système qui se trouve dans Applications > Utilitaires.

Un autre moyen de les afficher rapidement est MacUpdater (1).

J’ai rencontré deux difficultés lors de la mise en route de ce nouveau MacBook Pro.

Avec les extensions systèmes

La première l’a été lorsque j’ai voulu utiliser Movavi Screen Recorder (2) et installer l’extension ACE, permettant d’enregistrer le son.

Mêmes les tutoriels d’Apple, qui d’habitude sont explicites, ne m’ont pas permis de m’en sortir. Après de nombreux essais et redémarrages !!! j’ai enfin trouvé la solution sur le site de l’extension, qui détaille les procédures selon qu’on dispose d’une puce Intel ou Apple. Et même là, j’ai encore pataugé… j’ai tellement peu l’habitude de ce genre de procédés que j’ai mis un moment à comprendre ce que je devais faire. En effet, par défaut, la saisie du mot de passe admin se fait à partir d’un clavier anglais, et je n’avais pas vu immédiatement, que dans le coin supérieur droit de l’écran, on pouvait modifier le clavier ! et qu’à la fin de l’installation, il suffit de rebooter classiquement l’ordinateur depuis le menu Pomme en haut à gauche de l’écran.

J’essaierai de rédiger un tutoriel en français à ce sujet…

Avec l’application iMessage

ProcesseurAutre prise de tête ! l’application iMessage n’envoyait ni ne recevait aucun texto sur le Mac. J’ai cherché là aussi un bon moment, en tentant des déconnexions/reconnexions de l’app, un nouveau mot de passe de l’utilisateur afin de réinitialiser le trousseau, une connexion à un autre réseau, en modifiant le réglage automatique de la date et l’heure, etc. jusqu’à me rendre compte que dans l’application Réglages de l’iPhone, ce nouveau Mac n’était pas autorisé 🙂

Pour un système qui se veut intuitif… 🙂


Ecrit par Lise - Site

  1. Voir l’article MacUpdater « Standard Edition » []
  2. Voir l’article Movavi Screen Recorder : enregistrer l’écran de son Mac []

1 commentaire pour “Configurer un MacBook Pro avec la nouvelle puce M1

  1. « J’ai dû ressaisir les licences de mes apps, et reprendre tous les paramètres liés à la confidentialité ».
    Moi aussi, sur un MacBook Aire M1 J’ai été un peu un peu déçue.
    Heureusement que j’avais conservé les anciennes données.

    Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 312 092 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.