Connecter le iPodTouch au Mac via SSH et Transmit

On peut établir une connexion de type SFTP (Secure File Transfer Protocol : protocole de communication sécurisé permettant de transférer et de gérer des fichiers à distance) entre le iPod Touch (jailbreaké) et le Mac, via SSH (Secure Shell) sur le iPod et Transmit (ou Cyberduck) sur le Mac. On se sert de cette connexion pour accéder à la mémoire interne du iPod, gérer les fichiers, installer des programmes. Transmit est un logiciel payant. Je le recommande toutefois, de préférence à Cyberduck, car il est plus simple à utiliser. Très puissant, il rend toutes sortes de services sur un Mac. C’est à mon avis un indispensable.



1. Création de la connexion

Il s’agit d’une connexion en Wi-Fi. Il va de soi que le Wi-Fi doit être actif sur le iPod Touch et sur le Mac. On n’a pas besoin du câble, ni de iTunes.

 

  • Activez SSH (installé par le jailbreak, ou à installer via Installer) sur le iPod.
  • Cliquez, sous Transmit, sur « Se connecter ».
  • Renseignez les différents items comme suit :
    • Serveur : iPod
    • Identifiant : root
    • Mot de passe : alpine
    • Chemin initial : ne rien changer
    • Port : ne rien changer
    • Protocole : sélectionner SFTP
  • Cliquez sur « Se connecter ».

Une fois connecté, cliquez dans la barre des tâches de Transmit sur Favoris/Ajouter aux favoris afin d’enregistrer les paramètres de cette connexion. Ainsi, vous n’aurez plus à les ressaisir par la suite.

Suite à l’établissement de la connexion, vous voyez maintenant, ouvertes devant vous, les deux fenêtres de Transmit. L’une s’intitule « Chez Vous » : elle correspond à votre Mac. L’autre s’intitule « Chez Eux » : elle correspond à votre iPod. Vous voyez dans cette dernière l’arborescence des fichiers installés dans la mémoire de la petite machine. Vous pouvez transférer des fichiers d’une fenêtre à l’autre par simple drag and drop (glisser-déposer). Par exemple, installer directement des programmes, i. e. sans passer par Installer. Mais attention à ne pas faire de bêtises ! Vous pourriez compromettre le fonctionnement de la machine, d’où rendre nécessaire une restauration du système via iTunes, d’où vous exposer à une (pénible) réitération du jailbreak *%&¶%@*…

Il vaut mieux, chaque fois que c’est possible, installer les programmes directement sur le iPod Touch via Installer. C’est simple. Il suffit de toucher le bouton « Installer ». On ne s’occupe ensuite plus de rien. Les applications iPhone, Courrier (MobileMail), Notes (MobileNote), Plans (Maps), Météo (Weather) sont maintenant disponibles sous Installer. Choisissez de préférence la version iPhone 1.1.2.


Si l’on doit vraiment installer une appli sur le iPod Touch via SSH/Transmit, il faut glisser-déposer l’application depuis la fenêtre « Chez Vous » (Mac) vers le répertoire Applications dans la fenêtre « Chez Eux » (iPod). Il faut ensuite modifier, côté « Chez Eux » (iPod), les droits relatifs à l’application transférée.

Pour cela, toujours côté « Chez Eux » (iPod), sélectionnez l’application, puis faites « Pomme + i » sur votre clavier afin d’ouvrir la fenêtre sur laquelle figurent les propriétés du fichier. Dans Autorisations/Octal, écrivez « 755 », puis cliquez sur « Appliquez à la hiérarchie« . Le nombre « 755 » correspond aux autorisations qui se trouvent désormais cochées, – « For your non-private files« . Si vous écrivez « 775 », vous attribuez au fichier des droits plus étendus encore, – « For non-secure group projects« .

Concernant les permissions Unix, voir Filesystem and File Permissions (très clair, mais en anglais).

 

Je me sers beaucoup de la connexion SFTP entre le iPod Touch et le Mac pour installer des ebooks dans le répertoire /var/root/Media/EBooks, dédié au programme Books (à installer via Installer) et pour supprimer les captures d’écran (réalisées sous Screenshot), qui s’accumulent dans le répertoire /private/var/tmp.


A la racine du iPod, on trouve les répertoires visibles ci-contre à droite. La petite flèche apposée sur le répertoire Applications indique que j’ai utilisé BossTool pour faire en sorte que ce répertoire pointe vers son clône, installé dans /private/var, i. e. dans la zone de mémoire réservée aux données de l’utilisateur. Je dispose ainsi d’un volume de mémoire bien plus important pour installer des applications tierces.

 

En règle générale, il faut se garder d’aller voir ailleurs que dans la zone /private. Dans /private/var/tmp, ou /private/var/root/Downloads, ou encore, le cas échéant, dans /private/var/root/Media/EBooks, ou/private/var/root/Media/Comic, ou /private/var/root/Media/DCIM, on ne risque rien à supprimer un fichier. Partout ailleurs, réfléchissez bien avant de toucher à quoi que ce soit… C’est pénible d’avoir à restaurer le système et à réitérer le jailbreak *%&¶%@* !

Pour un bon tutorial dédié à la connexion SFTP entre le iPod Touch et le PC, voir le forum iPhone Gen.fr.

 


Ecrit par Christine - Site

5 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Thierry

    J’ai 500 adresses sur logiciel Palm. Je voudrais savoir comment les synchroniser avec le carnet d’adresses Safari et/ou l’Ipod Touch. Merci!

  2. Pour ma part, j’en ai 460 et je les synchronise sans problème entre mon Tréo Palm et le carnet d’adresses du Mac via The Missing Sync. Je suppose qu’avec Palm Desktop, il ne doit pas y avoir non plus de difficultés. La seule limitation est le nombre de catégories qui peut être synchronisé, mais les contacts, eux, sont tous synchronisés.
    Il faut donc d’abord synchroniser le carnet d’adresses du Palm vers l’ordinateur, et ensuite de l’ordinateur vers le iPod.

  3. Voir iPhone Gen.fr : « Migrez facilement depuis Windows Mobile, Palm OS ou BlackBerry »
    https://www.iphonegen.fr/forums/viewtopic.php?id=634

  4. […] pointer la variable $HEAVENLY à cet endroit. Premier test : la copie via le wifi (cf ce tuto connexion SFTP depuis mon logiciel FTP) du répertoire "/" (root) commence à me transferer 13 gigas de […]

  5. Merci pour le tuto. trés instructif.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).