De PDACool au Blog de Lise, une histoire qui fait pschitt !

Je connais notre amie Lise depuis quelques années déjà. Notre première rencontre date du temps de PDACool, le site qui disait « Bienvenue sur la planète Palm OS ». J’étais, pauvre fille, pauvre newbie (j’avais alors carte blanche pour apposer une cerise de culture sur le gateau palmosphérique), seule de mon espèce dans l’équipe d’experts mâles, réunis sous la bannière de PDACool. Heureusement, Lise vint…


Lise, à cette époque, se faisait remarquer sur la liste Palm.fr, où elle tenait la dragée haute à ces beaux messieurs. [Elle n’est pas commode, Lise, quand il s’agit de défendre ses idées ! Elle ne lâche pas facilement le morceau !]. Je me souviens d’avoir susurré à ces beaux messieurs que Lise ferait merveille dans notre fine équipe. Elle l’a fait. Une experte femelle ! Ils n’en revenaient pas.

Rigueur, méthode, juste ce qu’il faut de sérieux, Lise imprimait à PDACool un nouveau pli. Nous nous régalions, pendant ce temps, du climat de joyeuse gaudriole qui régnait sur le forum interne de l’équipe. Une ou deux fois par an, nous nous retrouvions pour sortir en bande à Paris, par exemple à la Palm Partie de l’automne, ou dans un restaurant thai, ou encore dans un petit bistrot près de chez Lise. C’est à l’occasion d’une telle sortie que j’ai rencontré Lise pour la première fois en chair et en os (elle est toute frêle !). Tout se faisait, le reste du temps, via Internet.

Nous travaillions collectivement sous SPIP, programme bien connu d’édition et de publication en mode collaboratif. Oh ! les incommodités de SPIP ! Il fallait composer sous Dreamweaver avant de transférer « le source » sur SPIP… Et SPIP, alors, mettait le bazar… De quoi tourner régulièrement en bourrique.


A propos de bourriques… Lise et moi écrivions de plus en plus d’articles, et ces messieurs les validaient (nous soutenaient moralement :-). Puis Lise a été adoubée co-administratrice de PDACool, et moi aussi. Lise et moi, désormais, écrivions la plupart des articles, puis les validions, de façon croisée. J’ai quitté la galère sur un coup de tête. Lise est restée, jusqu’à ce que PDACool se saborde, en même temps que l’étoile du Palm OS s’éteignait. La création du blog PDACool, actuellement inactif, n’a pas pu faire renaître l’esprit d’une époque révolue.


Pendant que s’accomplissaient ces funestes événements, Lise peaufinait déjà La page de Lise, son premier site perso. Déjà, La Page de Lise était verte, d’un vert pétant, façon grenouille. Elle a, depuis lors, mis de l’eau (et du pschitt !) dans son vert. Déjà, sur sa Page verte, Lise dispensait de façon bien ordonnée une foule de conseils, relatifs à la pratique de l’informatique ainsi qu’à l’usage de Mac OS, Palm OS, Symbian. Lise venait en effet de s’équiper d’un premier Mac ainsi que d’un premier smartphone sous Symbian. Déjà aussi, Lise se passionnait pour la photographie et commençait à publier sur sa Page de superbes clichés, rapportés de ses nombreux voyages. Le nombre de ses lecteurs augmentait rapidement.

Nous marchions de concert, elle devant, moi loin derrière. Pendant que Lise développait sa Page verte, je débutais de mon côté La dormeuse, mon premier site perso. Nous restions of course en contact. Je venais de switcher sur Mac. Elle m’a convaincue d’adopter le même smartphone sous Symbian. De quoi, par mail, discuter boutique.  Le temps passait agréablement…


Puis Lise m’a annoncé qu’elle venait de créer Le Blog de Lise, conçu comme une évolution de sa Page antérieure. Elle a prononcé le mot « WordPress ». J’admirais de loin. Je connaissais bien sûr WordPress de réputation, mais c’était pour moi du chinois. Elle a attendu quelque temps, histoire de ferrer le poisson. Puis elle tiré sur la ligne : « Tu devrais te lancer aussi. On mettrait notre expérience en commun… ». Elle sait se montrer persuasive, Lise ! J’étais fichue.

Je me suis mise à WordPress. J’ai créé mon propre blog. Le contenu, au début, flottait un peu. J’ai ainsi publié sur La dormeuse blogue, quelques premières bricoles (supprimées depuis lors) relatives à l’usage du Mac et du Pocket PC. C’est là que Lise est revenue ! « Et si tu les publiais plutôt sur mon blog ? Ce serait bête de développer des sites qui doublonnent ? » Elle avait raison. J’ai suivi. C’est ainsi qu’un bon webmaster recrute ses collaborateurs.


Je raconte ici l’histoire d’une amitié, mais aussi celle d’une aventure éditoriale qui réussit. La réussite du Blog de Lise, qui atteint aujourd’hui le nombre de 300 000 visiteurs, tient essentiellement à la personnalité de son créateur et administrateur, je veux parler de Lise herself. Rigueur, méthode, juste ce qu’il faut de sérieux, mais aussi goût des relations humaines, assorti du pouvoir de convaincre et de persuader. De la belle ouvrage.


Respect, Lise, et longue vie au Blog de Lise !


Ecrit par Christine - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).