Graphic Converter 10 (1)

J’utilise Graphic Converter depuis plusieurs années (1). Cette application permet d’effectuer de nombreuses opérations sur les images, de façon assez simple, contrairement à d’autres logiciels bien plus difficiles à appréhender.

MacVF, le traducteur de l’application et de son manuel en français, présente sur son site, dans notre langue, l’ensemble des fonctionnalités de Graphic Converter 10.

Parmi les essentielles :

  • importation de 247 formats d’images et exportation dans 82 formats ;
  • génération de catalogues pour la présentation d’images, l’impression et la diffusion sur l’internet ;
  • importation directe de photos depuis les APN (photos au format RAW inclus) ;
  • numérisation de documents via l’interface TWAIN pour les scanners compatibles ;
  • prise en charge directe de différents services photo.

On peut télécharger Graphic Converter 10 depuis l’App store, avec quelques limitations dues au sandboxing (2), ou directement depuis le site de MacVF ou depuis celui du développeur, en version d’essai (plus on utilise le logiciel en mode Évaluation, plus la temporisation de lancement est longue) ou en version commerciale (la première licence est à 34,95 €, la mise à niveau d’une version ancienne est à 23,95 €).

Graphic Converter dispose d’un manuel utilisateur, sous forme de fichier PDF directement intégré à l’application. MacVF propose par ailleurs un Manuel de référence de plus de 900 pages, détaillant toutes les fonctions du logiciel. Ce manuel, commercialisé sous forme d’abonnement afin de bénéficier de son actualisation, peut être obtenu gratuitement sous certaines conditions.

Qu’apporte Graphic Converter 10 ?

Parmi les nouvelles fonctionnalités, Graphic Converter 10 permet :

  • d’identifier automatiquement les visages sur les photos ;
  • d’optimiser la disposition de photos sur une page afin d’utiliser toute la surface offerte ;
  • d’organisez la mise en page de ses images, que l’on peut combiner en un document PDF pour créer des albums photos?;
  • d’effectuer une rotation automatique pour corriger l’horizontalité ou la verticalité de l’image ;
  • de définir un profil couleur à la création d’une nouvelle image ;
  • d’ouvrir un fichier PDF avec les calques le composant ;
  • de se déplacer à un instant donné dans une vidéo ;
  • d’utiliser des pinceaux personnalisés à partir de modèles type Photoshop dans la palette d’outils ;
  • de créer une animation GIF à partir d’une vidéo Photos Live (format généré à partir des iPhone 6S et 6S Plus) ;
  • d’afficher des coordonnées GPS d’un film (si disponibles) ;
  • de corriger automatiquement l’horizontalité de documents numérisés en niveaux de gris.

Ecrit par Lise - Site

  1. Voir les articles sur Graphic Converter sur ce blog []
  2. Le sandboxing – ou bac à sable – impose des contraintes et des limitations au logiciel qui sont destinées à protéger l’utilisateur final. []

1 commentaire pour “Graphic Converter 10 (1)

  1. J’utilise Graphic Converter moi aussi depuis de nombreuses années. En matière de traitement d’images, ce programme fait à peu près tout. Son utilisation est simple et sûre. Je le préfère à Pixelmator, que j’ai aussi sur mon ordi, et dont je me sers finalement assez peu.

Les commentaires sont clos.