Innsbruck, capitale du Tyrol

J’ai passé ma première journée à Innsbruck, dans le centre ville. Le temps de ce mardi matin était un peu frisquet, je suis partie avec deux fourrures polaires sur le dos… Mais heureusement, dans la journée, j’ai pu les ôter ! La journée s’est poursuivie alternant pluie et soleil.

Classiquement, je suis entrée dans Innsbruck par l’arc de triomphe construit pour glorifier le mariage entre le futur empereur Leopold II et Maria Ludovica. Je me suis dirigée vers le petit toit d’or. J’ai visité l’église de l’hôpital (Spitalskirche), qui avant l’assainissement de la ville, se trouvait à l’extérieur de celle-ci.

Le petit toit d’or est devenu le symbole de la ville d’Innsbruck. Cette maison fut la première demeure des Habsbourg. Le musée présente la vie de Maximilien.

Le beffroi, tour de l’ancien hôtel de ville, permet d’avoir une vue sur la ville et le tremplin de saut à ski construit pour les jeux olympiques.

J’ai ensuite effectué un tour de ville avec un guide, la carte « All inclusive » donnant accès à plusieurs activités. L’office du tourisme situé non loi de la Spitalskirche, notre guide nous expliqua, lors de notre premier arrêt, que si les juifs au moyen-âge étaient moins touchés par la peste, c’est que d’une part leur pratique religieuse leur apportait davantage d’hygiène, d’autre part ils possédaient des chats, qui mangeaient donc les rats porteurs de peste. Ce qui n’empêcha pas bien sûr de les accuser d’empoisonner les puits et d’avoir à faire avec le diable !

J’ai pu admirer de nombreuses enseignes, ainsi que les hôtels et pâtisseries « historiques » (!) ainsi que la cathédrale Saint-Jacques.

J’ai terminé mon tour de ville par la Ottoburg, qui faisait partie du mur d’enceinte de la ville, et qui est donc l’une des plus vieilles construction d’Innsbruck – la ville ayant été profondément détruite à la fin de la seconde guerre mondiale, la plupart des maisons de la ville d’Innsbruck ont été reconstruite – et la pâtisserie renommée Munding, dans laquelle j’ai repris quelques forces 😉


Ecrit par Lise - Site

3 commentaires pour “Innsbruck, capitale du Tyrol

  1. Intéressant votre photo reportage, mais c’est vraiment très très gênant le marquage de vos photos en plein centre.

    • Vous avez tout à fait raison, mais le monde n’est pas beau et gentil comme je le souhaiterais… j’essaie juste de limiter l’utilisation de mes photos sans mon autorisation.

Les commentaires sont clos.