iPhone 3G

Possesseur depuis le 17 juillet d’un iPhone 3G, je souhaitais réagir ici plus tôt, mais j’ai préféré tester tranquillement la bête lors de mes vacances en famille.

Les nombreux papiers de Christine vous ont déjà révélé nombre de fonctionnalités et d’applications communes à l’iPod Touch et à l’iPhone, que je ne répèterai pas ici. Je vais plutôt profiter de ce billet pour donner mon point de vue sur cette machine. En effet, lorsque je souhaitais changer de mobile, j’ai parcouru pas mal de sites web à la recherche d’avis variés sur l’iPhone première génération et ses concurrents, et j’ai pu constaté de véritables campagnes de dénigrement, mêlant les arguments classiques (et bêtes) anti Apple à des considérations pour le moins étranges sur le design de produits…

Avec simplicité

Invoquer la simplicité est devenu une tendance générale. C’était inévitable : le secteur des technologies cherche toujours à vendre la même chose sous une forme « nouvelle et meilleure », quoique, souvent, « meilleure » signifie… « plus ».

John MAEDA, De la simplicité, PAYOT, 2007

Quand il s’agit de tester un appareil, il ne suffit pas seulement d’énumérer ses fonctionnalités et ses performances, ce qui, à moins d’être un geek, n’intéresse pas grand-monde 😉

Ce qui me paraît plus important, quand on veut acquérir une de ces merveilleuses petites machines, c’est de raisonner en termes de scénario d’utilisation (use case), et de voir lequel est supporté par l’appareil envisagé.

Dans mon cas, je recherchais, dans l’ordre :

  1. un téléphone mobile « classique » Bluetooth.
  2. un appareil pouvant se connecter à Internet facilement pour lire mes mails (et y répondre) quand je ne suis pas à la maison.
  3. Dans une moindre mesure, utiliser les services web.

Je ne cherchais pas d’appareil photo ni de caméra, appareils que je possède par ailleurs.

Voici le résultat pour les 3 points :

  1. le iPhone fonctionne parfaitement, son autonomie est assez grande (attention à la 3G quand même), la qualité sonore est correcte, bonne gestion des contacts et des SMS. Le iPhone s’est connecté sans problème à ma voiture via Bluetooth.
  2. Edge, 3G ou Wifi, j’ai toujours réussi à me connecter depuis des endroits très divers. Configuration des mails très facile, possibilité de spécifier plusieurs serveurs d’envoi smtp pour chaque compte.
  3. Safari est très rapide et le moteur de rendu très agréable (Pas de Flash Player inclus, donc problèmes en vue avec les nombreux sites utilisant cette technologie).

Défauts ou fonctionnalités absentes ?

La liste de défauts que beaucoup d’internautes mettent en avant me semble plus ressembler à une liste de fonctionnalités que l’iPhone ne possède pas, par rapport à d’autres appareils.

Par exemple, quand on dit que l’iPhone ne dispose pas de port infrarouge, c’est un peu comme les reproches adressés jadis au premier iMac qui n’avait plus de lecteur de disquettes… Qui utilise encore aujourd’hui les disquettes ?

Si réduire le nombre de fonctions permet d’utiliser un appareil plus facilement dans une majorité de cas, alors c’est certainement préférable, à moins d’être un geek obsédé par les fonctionnalités du matériel 😉


Ecrit par jack - Site
musicien et enseignant multimédia

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).