J’ai pwné mon iPod Touch G1 en 3.1.1

Rebelote ! Je ne m’en lasse pas (?). Puisque le firmware iTouch a fait l’objet tout récemment d’une mise à jour en 3.1.1, j’ai guetté sur le site de la Dev-Team la mise à jour de Pwnage Tool pour Mac OS et j’ai jailbreaké mon iTouch pour la xème fois, – je ne les compte plus !

J’ai raté bêtement la première tentative au moment du passage en DFU, car troublée déjà par la mention « iPod Touch 2G » faussement affichée (une apocope sans doute de « iPhone 2G et iPod Touch 1G ») par Pwnage Tool au moment où j’ai connecté mon iTouch 1G, je me suis laissé intimider par l’apparition du cartouche « DFU failed », alors que l’écran noir de mon iTouch indiquait le passage en DFU et que iTunes 9.0, comme un diable sorti de sa boîte, me demandait de restaurer illico. J’aurais dû obtempérer et restaurer maintenant à l’aide du fichier « custom » préalablement créé sous Pwnage Tool. Je ne l’ai compris qu’après coup, lorsque mon iTouch, une fois rallumé, s’est retrouvé dans son état jailbreaké antérieur.

J’ai donc recommencé la manoeuvre, passé outre la mention « DFU failed », et j’ai pu ainsi tranquillement jailbreaker mon iTouch en 3.1.1. Ecco !

Détail du jailbreak :

1. Mon iPod Touch étant passible d’une mise à jour du firmware en 3.1.1, iTunes m’a proposé la dite mise à jour lors de la synchronisation. J’ai coché l’option « Télécharger » le firmware, non pas l’option « Mettre à jour ». Le nouveau firmware a ainsi été enregistré sur mon Mac.

2. J’ai téléchargé la dernière version de Pwnage Tool (3.1), dédiée exclusivement au iPod Touch 1G et aux iPhone 2G et 3G

N’utilisez pas Pwnage Tool 3.1 si vous disposez d’un iPhone 3G désimlocké par YellowSn0w : vous ne pourriez plus désimlocker.

N’utilisez pas non plus Pwnage Tool 3.1 si vous disposez d’un iPod Touch G2 ou G3, ou encore d’un iPhone 3GS : ils ne sont pas supportés.

3. J’ai créé sous Pwnage Tool une version « custom » du nouveau firmware. Pwnage Tool détecte tout seul sur le Mac la version 3.1.1 du firmware, précédemment téléchargée vie iTunes. Il ne reste plus ensuite qu’à sélectionner les options (modification éventuelle de l’allocation mémoire afin d’agrandir la partition Système, installation de Cydia, choix du logo de démarrage, etc.) et à attendre le moment du passage en DFU.

4. Lorsque la création du firmware « custom » est terminée, Pwnage Tool attend que l’on connecte le iPod Touch ou l’iPhone au Mac. J’ai donc connecté mon iTouch au Mac et exécuté les consignes affichées sur l’écran de l’ordi : j’ai éteint le iPhone/iPod Touch, puis induit le passage en DFU conformément au minutage indiqué. Suite à quoi, iTunes a détecté un iPhone/iPod Touch nécessitant une restauration.

5. J’ai restauré, en sélectionnant le firmware « custom ». Pour obtenir la dite sélection, il faut maintenir la touche « Alt », pendant qu’on clique sur « Restaurer ». Une fois la restauration terminée, on choisit, au moment de la première synchronisation, l’option « Nouvel utilisateur » et non l’option « Dernière sauvegarde », faute de quoi on perd le bénéfice du jailbreak !

Après le jailbreak de la machine, il reste à ré-enregistrer les paramètres de la connexion WiFi, et à re-télécharger une à une, via Cydia, toutes les applications nécessaires à une machine jailbreakée. C’est l’occasion de revisiter le nécessaire et de distinguer l’utile du futile ou du dispensable, bref de faire maigrir le contenu de sa machine, – pour un temps…

 

 

Mon iPod Touch 1G marche très bien en 3.1.1 jailbreaké.


Avantage du firmware 3.1.1, j’ai pu modifier sous iTunes 9.0 le classement des icônes-programme du iTouch, fastidieux à réaliser sur l’écran de la petite machine, plus cool sur l’écran de l’ordi, mais parfois hasardeux, car l’opération peut geler, sans qu’on sache pourquoi. Il faut connecter le iTouch à l’ordi, déplacer les icônes sous iTunes, puis cliquer sur « Appliquer ». A noter que iTunes ne « voit » pas le fond d’écran perso, installé via WinterBoard/BossPaper sur mon iTouch jailbreaké, mais seulement le fond d’écran tout noir qui fait partie sur la machine de l’équipement par défaut.

Les autres avantages du firmware 3.1.1 ne me sont pas apparus de manière évidente.

On peut utiliser le iTouch désormais avec un casque Buetooth : je ne dispose pas de cet accessoire. On peut aussi, paraît-il, copier/coller les vidéos afin de les envoyer dans un email ou un MMS : je n’y suis pas arrivée (cette feature fonctionne-t-elle sur le iPod Touch 1G ?) et je n’ai pas grand usage de cette pratique.

J’ai donc réalisé la mise à jour en 3.1.1 surtout par principe, pour suivre le mouvement, pour voir.

J’ai ensuite jailbreaké pour la xème fois ma machine, parce que je n’aime pas le fond d’écran tout noir installé sur le iTouch par défaut et que je veux pouvoir utiliser les fonds d’écran de mon choix.

J’ai profité du jailbreak pour installer FontSwap via Cydia et changer la police de caractères des titres Système. Sur un iTouch jailbreaké, on a toujours quelque chose à bricoler, on s’amuse.

Rendez-vous au prochain jailbreak !


Ecrit par Christine - Site