La Forerunner 35 de Garmin

Il y longtemps que je lorgnais vers l’Apple Watch… cependant pour des raisons de prix essentiellement, mais aussi pour sortir un peu de l’univers Apple, je me suis décidée samedi pour la Forerunner 35 de Garmin. Avec les soldes, celle-ci m’a coûté 179 € (au lieu des 199 € affichés sur le site du constructeur), soit moitié moins que la montre de Cupertino…

Si la Forerunner 35 est sans doute moins élégante que l’Apple Watch, je trouve qu’elle rend des services tout à fait conformes à ce qu’elle prétend être : GPS de nouvelle génération, affichage de la distance parcourue, cardio fréquence mètre, connexion au smartphone en Bluetooth via l’application dédiée, relais des notifications, suivi d’activité, de sommeil, etc. On peut même refuser un appel, voire rappeler son correspondant depuis la montre (entre nous, je ne vois pas l’utilité de passer un appel depuis la montre, puisque celle-ci ne dispose pas d’un micro 😉 ).

Déballage et connexion à l’iPhone

La montre est vendue avec un guide de démarrage rapide et un câble de recharge USB, qui permet également de connecter la montre à l’ordinateur.

Après avoir créé un compte depuis l’application Garmin Connect Mobile, la connexion à l’iPhone en Bluetooth est intuitive, je n’ai pas eu besoin de consulter le mode d’emploi.

La désactivation du Bluetooth sur l’iPhone et la Garmin permet d’économiser la batterie des deux appareils. Lorsque le mode Bluetooth est en fonction sur le téléphone et sur la montre, il est possible de synchroniser les deux appareils, de recevoir les alertes du téléphone sur la montre, pour toutes les notifications (mails, SMS, appels…).

Les spécificités de la montre sont détaillées sur cette page.

La synchronisation avec le Mac

L’application pour Mac OS est disponible depuis le site de Garmin. Une fois celle-ci installée, on peut synchroniser sa montre en USB et retrouver sur l’ordinateur ses données, voire les compléter.

Depuis l’application sur le Mac, on accède notamment au manuel complet.

Test de la Forerunner 35 et visualisation du parcours sur l’iPhone

J’ai effectué une petite balade de test hier, entre deux averses 😉

La montre se met rapidement en marche, il faut attendre quelques secondes pour qu’elle capte le signal GPS.

Pendant le parcours, la montre affiche la distance parcourue, la durée et la vitesse (ou l’allure).

Au retour, le Bluetooth activé sur le téléphone et la montre permet une synchronisation rapide. Le téléphone affiche alors les données de l’activité, et même la carte du parcours effectué.

Sur le Mac

La synchronisation avec le Mac s’effectue via le câble USB. On accède bien sûr à toutes les données concernant l’activité réalisée. On peut même choisir le logiciel de cartographie.

Même si j’envisage d’utiliser la montrer plutôt que l’iPhone lors de mes séances de marche nordique (il est plus aisé de regarder son poignet que de sortir son iPhone lorsqu’on marche avec deux bâtons maintenus par des gantelets, de surcroît en hiver avec des gants en plus 😉 ), j’ai voulu tester les données affichées par la montrer et celle que présente l’application Walkmeter que j’utilise sur l’iPhone. Fort heureusement, elles ne diffèrent pas (si ce n’est que je n’ai pas donné le top départ exactement au même moment 😉 )

Je n’ai bien sûr pas utilisé en deux jours l’ensemble des fonctionnalités, mais la Forerunner 35 semble bien jouer son rôle.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).

Clef two-factor authentication