La Traviata

Après avoir assisté à la présentation de la Traviata lors d’un Pleins feux le 15 juin, j’étais impatiente de découvrir la mise en scène que le directeur de l’Opéra avait tant vantée.

Hier soir donc, j’étais à l’Opéra Garnier. Ce qui m’a frappée, en tout premier lieu, c’est la direction de Sylvain Cambrelling. Suberbe ! Je l’ai appréciée tout au long de la soirée.

J’ai en revanche un avis mitigé sur Christiane Schäfer ; j’ai trouvé que certaines notes très aigues au début du spectacle n’étaient pas très heureuses. Par contre, ensuite, elle était tout à fait bien dans son rôle, même si les costumes et les chaussures à semelles compensées ne la mettaient pas forcément en valeur ! De manière générale, les autres chanteurs, dont Jonas Kaufmann dans le rôle d’Alfredo et José Van Dam dans le rôle de son père, étaient tout à fait à leur place.

Quant à la mise en scène, de prime abord un peu surprenante, on finit par entrer dans le spectacle. Je partage davantage la critique du Figaro que celle qu’en fait Le Monde, même si de formation sans doute trop classique, je crois que j’aurais préféré une mise en scène tout aussi classique, avec des décors un peu plus « somptueux ». Au final, malgré le prix de la place (!) j’ai passé une bonne soirée !


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).