L’aquarium de la porte Dorée

Au printemps, je m’étais rendue, en bordure du bois de Vincennes, au Palais de la porte Dorée, où j’avais visité la Cité nationale de l’immigration.

J’y suis retournée aujourd’hui pour voir l’aquarium. L’entrée, en dehors des périodes d’exposition est très abordable, puisque le billet pour adulte est de 5 €.

J’ai effectué de très nombreuses photos, mais les poissons, ça bouge tout le temps 😉 et avec une relativement faible luminosité, les clichés ne sont pas terribles bien que pris pour la plupart d’entre eux à 1250 ISO !

On fait d’abord connaissance 😉 avec les dipneustes, que je n’ai pas photographiés, puis avec les piranhas rouges, les poissons-chats leopard, les raies, les chirurgiens palettes et les barbiers.

De nombreux coraux sont présents, parmi lesquels on peut voir des chirurgiens jaunes et des labres à 6 bandes.

Des poissons clowns, des étoiles, des crevettes d’amboine donnent quelques couleurs…

Les tortues aquatiques, quand à elles, sont nettement plus mobiles que leurs congénères « terrestres » qui se réchauffent auprès d’une lampe à infra rouge !

J’ai réussi à « attraper » l’opistognate au sortir de son trou.

Des rascasses volantes se déploient à allure soutenue.

Des poissons bagnards, des idoles des maures et autres poissons colorés se déplacent à vive allure… difficile de les « capturer » !

Je suis passée au bon moment pour voir la « trombine » d’un des deux aligators albinos, nés en captivité ; à mon second passage, ils s’étaient « cachés ».

Une page du site de l’aquarium présente les espèces par catégorie ou par zone géographique.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 274 569 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.