Le Barbier de Séville à l’opéra de Paris

Je suis allée, hier soir, voir le Barbier de Séville (1) de Rossini à l’Opéra Bastille.

Je partage tout à fait la critique de Formalhaut ; en effet j’ai beaucoup apprécié, tant la direction de Bruno Campanella, qui laissait tout autant les musiciens que les chanteurs s’exprimer, que la qualité d’interprétation des chanteurs mais aussi la mise en scène. Celle-ci, tout en respectant l’esprit original de l’œuvre de Beaumarchais et de Rossini, apporte une certaine fraîcheur avec ses loufoqueries. En revanche, le dernier tableau, dans lequel le Comte Almaviva se retrouve tout d’abord affublé du maillot de Zidane, puis, en compagnie de Rosine, au milieu de palmiers, me semble un peu extravagant !

J’ai bien apprécié également les décors, nous plongeant dans une Espagne marquée par le style islamique. La maison de Rosine, aussi bien vue de l’extérieur, que dans son intérieur, est suberbe, avec ses personnages évoluant dans les mêmes tons : bleu pour l’extérieur, orangé pour l’intérieur.


Ecrit par Lise - Site

  1. Le Barbier de Séville : détails sur Wikipedia []