Le corps de mon père

Je suis allée voir hier soir, au théâtre des deux rives à Charenton-le-Pont, Le corps de mon père.

Le texte, de Michel Onfray, est dit par Bernard Saint Omer, metteur en scène et acteur. Il raconte le souvenir que l’auteur a de son père. Il est mis en scène de façon originale, l’acteur utilisant des outils essentiellement agricoles, tout en cuisant du pain (qu’il nous fait déguster) ou en passant à la meule des barres métalliques.

L’exposition dans le hall du théâtre montre des sculptures réalisées à partir d’outils.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 312 347 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.