Le Lenovo P2 à l’usage (2)

J’avais fait part de mes premières impressions dans un article précédent : Le Lenovo P2 à l’usage (1). Quelques tests plus tard, et après avoir récupéré le téléphone reconfiguré avec Android 7 (à la suite d’un dysfonctionnement (1) ), j’ai pu m’approprier plus avant ce téléphone sous Android.

Fluidité

Le Lenovo P2 est très agréable, avec son écran de 5,5 pouces, sa mémoire de 4 Go, son espace de stockage de 32 Go et son processeur QUALCOMM Snapdragon 625, la fluidité est au rendez-vous. Et ce qui ne gâche rien, il est équipé d’un écran Amoled et d’une batterie conséquente de 5100 mAh, à chargement rapide.

Fonctionnalités

Android est évidemment un monde moins fermé qu’iOS. Cela a à la fois des avantages et des inconvénients. Des avantages, parce qu’on peut définir des applications par défaut, comme un navigateur, un client de messagerie, une appli de SMS…

Des inconvénients, car chaque constructeur ajoute une surcouche, plus ou moins conviviale, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver !

En ce qui concerne le Lenovo P2, équipé à l’origine d’Android 6, mais qui m’est revenu du SAV avec la version 7, les fonctionnalités sont nombreuses et bienvenues. J’en avais décrit quelques-unes dans le précédent article mentionné plus haut : capteur d’empreintes performant, configuration de la diode, bouton d’économie d’énergie…

Le bouton haptique réagit dès qu’il est effleuré et la vibration lors de la saisie au clavier est pratique pour s’assurer que la saisie a bien été prise en compte. Un simple toucher du bouton haptique permet de revenir en arrière ou d’afficher les applications ouvertes.

Si le bouton de volume ne permet pas de couper le son de toutes les applis, depuis l’écran de notification, on peut passer facilement en mode vibreur. Mais il est vrai que le bouton placé sur la tranche de l’iPhone est bien pratique.

Le monde Google

Evidemment, comme les applis Apple sur un iPhone, le Lenovo est fourni avec de nombreuses applications Google. On peut les désactiver facilement depuis les paramètres.

Si j’ai réussi rapidement à synchroniser mon agenda et mes contacts avec notre serveur ownCloud, je n’ai pas encore trouvé l’application qui me permette de synchroniser mes données sans utiliser les applications par défaut du téléphone.

Avec Easy DAV (gratuite), après avoir saisi l’adresse de notre serveur ownCloud, les rendez-vous et les contacts se sont synchronisés avec l’agenda et l’application contacts par défaut. Les applis tierces d’agenda ou de contacts se synchronisent alors avec les applis par défaut. Sous iOS et Mac OS, je dispose de BusyCal et BusyContacts qui se synchronisent directement sur les serveurs CalDAV et CardDAV, sans utiliser les applis par défaut d’iOS ou de Mac OS. Malgré mes recherches et le test de plusieurs applications, je n’ai pas encore trouvé l’équivalent sous Android, ni de calendrier qui me permette de synchroniser les événements et les tâches dans une même app. En effet, une app spécifique est nécessaire pour synchroniser les tâches (CallDAV TaskSynk), que j’ai installée, mais sans pouvoir les afficher pour le moment sur mon Lenovo P2. (Ajout du 8/5/2017)

Comme sous iOS, il est nécessaire de décocher la synchronisation de ses données avec les serveurs de Google si l’on ne souhaite pas qu’elles puissent être utilisées à d’autres fins 😉 (Même si je pense que les options étant cochées par défaut au lancement de l’appareil, mes données doivent bien s’y trouver !)

Synchronisation dans un environnement Apple

En plus de l’agenda et des contacts, je peux synchroniser mes documents du serveur onwCloud avec une application, également gratuite, blaucloud.de. Celle-ci permet d’écouter ses fichiers audio, d’afficher ses photos, et d’ouvrir ses fichiers bureautiques avec les applications compatibles.

Il est très facile, avec Android File Transfert sur le Mac, de transférer des fichiers de et vers la mémoire interne du téléphone ou la carte SD. En revanche, si j’ai trouvé comment transférer vers le Mac une partie de mes données avec SHAREit, je n’ai pas encore déniché l’application équivalente à iTunes ou iMazing qui me permettrait d’effectuer une sauvegarde intégrale du téléphone sur mon Mac.

Je détaillerai dans un prochain article ces aspects de synchronisation.

Il n’est pas non plus possible d’installer des applications depuis l’ordinateur, comme on le fait avec iTunes.

Partage du téléphone

Il est possible de définir plusieurs utilisateurs du téléphone, fonctionnalité absente de l’iPhone et qui serait pourtant appréciée ! et créer un espace sécurisé, ce que je n’ai pas encore réellement testé.

En conclusion

Après avoir pris ses marques avec Android, on arrive peu ou prou à les retrouver sous Android 😉


Ecrit par Lise - Site

  1. Voir l’article Choisir entre iOS et Android, entre Orange Open, Sosh et Free 😉 []

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).