Le transsibérien en direction d’Irkoutsk

Pour notre deuxième journée de train consécutive en direction d’Irkoutsk, a travers les vitres, nous essayons de capter quelques scènes de vie…

Nous nous arrêtons à Krasnoiarsk, où nous avons le temps de sortir de la gare… pour photographier des jeunes gens qui fêtent la fin de leur service militaire !

Nous traversons le fleuve Ienissei qui marque la frontière entre la Sibérie occidentale et la Sibérie orientale. Le pont, qui le franchit, est long d’1 km ; l’ouvrage d’origine a été construit en 1898, et remporta une médaille d’or lors de l’exposition universelle de Paris en 1900.

En Sibérie orientale, nous traversons des paysages plus vallonnés.

A Kansk, nous pouvons, depuis une passerelle, photographier à loisirs les longs convois de transports de marchandises… Dans le domaine du ferroutage, la Russie a sans doute quelques longueurs d’avance sur nous !


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 271 559 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.