Les sentiers “sauvages” du bois de Vincennes

Alors que la plupart des promeneurs, coureurs et autres sportifs empruntent les allées passantes, j’aime bien me promener dans les petits chemins quasi déserts, encore qu’en ce lundi de Pâques pluvieux, ce n’était pas la foule des grands jours !

A l’orée de Paris, dans ces sentiers, certes tracés, on a parfois l’impression d’être loin de tout…

Et en ce début de printemps, à côté des cerisiers, d’autres arbres commencent leur floraison…


Ecrit par Lise - Site