Mac et Windows sur un seul ordinateur avec Parallels Desktop

Je viens de changer d’affectation sur le plan professionnel et pour mon départ, mes collègues m’ont offert un chèque cadeau de la FNAC.

Depuis longtemps déjà, je voulais réinstaller une machine virtuelle sur mon MacBook, non pas que Windows me manque 😉 mais certaines applications n’existent que pour ce système d’exploitation ! Avec mon premier Mac, un iBook, j’avais installé Virtual PC mais cette version n’était pas compatible avec les ordinateurs que j’ai acquis par la suite. J’ai profité de mon chèque cadeau pour m’acheter Parallels Desktop – compatible uniquement avec les Mac Intel – qui coûte quand-même 79 € !

Je pensais effectuer une installation en quelques minutes, elle a duré un peu plus longtemps que je ne l’avais prévu, mais au final, Parallels Desktop est un très bon logiciel, qui permet de faire tourner différentes versions de Windows ou de Linux sur le Mac.

L’installation

Après avoir installé le logiciel depuis le CD de façon automatique, il m’était impossible de lancer l’application, ni en mode utilisateur, ni en mode administrateur, ni après un rédémarrage de la machine.

Heureusement que j’ai l’habitude de l’informatique 😉 Me rendant sur le site de Parallels, je me suis aperçue qu’une mise à jour était disponible pour Mac OS Leopard ! Après l’installation de celle-ci, Parallels Desktop se lance enfin. Je peux alors saisir la clé d’activation, mais une nouvelle mise à jour se télécharge ! Celle-ci terminée, je lance l’installation automatique de Windows XP.

N’arrivant pas à installer XP – j’ai lu par la suite dans le guide joint au CD de Parallels Desktop qu’il arrive que le Mac ne puisse pas toujours lire le CD d’installation de XP, et qu’il peut être nécessaire de réaliser une image iso – j’installe Windows 2000.

Il est très simple en effet de changer de machine virtuelle : il faut arrêter la MV (machine virtuelle), cliquer dans l’application Parallels Desktop sur Modifier/Machine virtuelle et choisir le système d’exploitation souhaité, indiquer ses options et insérer le CD correspondant.

L’installation se passe alors comme si on était sur un PC.

Ensuite bien sûr, on n’échappe pas aux différents redémarrages de Windows qui suivent une installation, mais ils sont ici plus rapides que sur un vrai PC ! Je n’ai pas compté le nombre de fois où Windows a dû redémarrer entre l’installation depuis le CD original de Windows 2000, l’installation des multiples mises à jour depuis la sortie de cette version de Windows, l’installation de l’antivirus… par rapport à Mac OS, c’est impressionnant 😉

 

Il m’a fallu une nouvelle fois rebooter le Mac après cette deuxième mise à niveau, il m’était en effet impossible d’accéder aux connexions réseaux pour que le système hébergé (Windows) accède à Internet. J’accède à Internet depuis la machine virtuelle dans le mode Réseau partagé. Et comme je suis un peu parano 😉 j’ai repris mes bonnes habitudes et installé antivirus et antispywares sous Windows !

 

Par ailleurs Little Snitch m’informe de certaines des connexions sortantes de Windows.

 

Par rapport à Virtual PC, j’ai trouvé l’installation un peu plus lourde. Par contre, à l’usage, Parallels Desktop me semble davantage personnalisable (mais j’utilisais une ancienne version de VPC). Parallels Desktop est beaucoup mieux intégré à Mac OS, dispose d’options très sympa et me semble beaucoup moins « ramer », mais j’ai une machine un peu plus puissante et… Leopard.

Les options

Sur le bureau Windows se trouve une icône qui permet d’accéder directement aux dossiers et fichiers de Mac OS ; les échanges de fichiers entre le système hôte (Mac OS) et la MV (Windows) en sont facilités.

 

Même l’utilisation de Pomme + Tab (l’équivalent de Alt + Tab sous Windows) permet de passer d’une application Mac à une application Windows. Le copier-coller entre les deux OS fonctionne parfaitement.

On peut aussi configurer le Dock pour que soit affichées en bas de l’écran du Mac les applications Windows comme les applications Mac.

 

Grâce à Parallels Explorer, outil livré avec Parallels Desktop, il est possible de voir le contenu de la machine virtuelle lorsque celle-ci n’est pas active… et de modifier, copier, déplacer des fichiers.

 

Il existe de nombreuses autres options que je n’ai pas encore toutes explorées… On peut par exemple augmenter le niveau de sécurité, choisir les répertoires partagés,…

Avec Leopard et la création de différents bureaux, je peux ainsi avoir un bureau Mac et un bureau Windows !

Et avec TimeMachine, mes deux systèmes sont sauvegardés !

Connexion des périphériques USB

Une des raisons pour lesquelles je souhaite disposer de Windows sur mon MacBook est la connexion de mon GPS Navman, qui ne connaît que Microsoft !

Déjà sur un PC, j’avais eu quelques difficultés d’installation. Il est en effet nécessaire d’être connecté comme administrateur (sur un PC comme sur une MV), tant pour l’installation que pour l’utilisation du logiciel Navman.
L’avantage d’utiliser la MV avec Parallels, c’est la possibilité de revenir à un instantané précédent. L’installation des logiciels du Navman et surtout la tentative de connexion du GPS ont provoqué un plantage total du Mac et l’impossibilité de redémarrer Windows 2000 avec un bel écran bleu !!

Heureusement, j’avais fait un instantané de ma configuration. J’ai repris l’installation, et ça fonctionne ! Microsoft Active Sync « voit » le Navman (dont le système d’exploitation est Windows Mobile) connecté en USB. Je peux donc « lire » le contenu du Navman depuis ma machine virtuelle, y transférer des cartes…

Je suis contente 😉

 


Ecrit par Lise - Site

9 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Fadi

    merci pur cette exposition simple.
    Je bute sur un e question simple : comment faire pour déplacer un fichier du bureau windows vers le bureau Mac?
    Merci d’avance

  2. Je n’ai pas mon MacBook sous la main, mais seulement mon iMac G5, je ne peux pas tester en direct.

    Mais de mémoire,
    * soit tu fais un copier (pomme C) / coller (pomme V)
    * soit depuis « Windows » tu déroules le répertoire « Home » jusqu’à « Desktop » ou « Bureau »
    * soit depuis Mac, comme je l’ai indiqué dans l’article, dans le paragraphe « Options »
    * soit tu places tes fenêtres de telle sorte à pouvoir effectuer un glisser / déplacer entre « Desktop » sur le Mac et « Bureau » sous Windows

  3. Fadi

    Merci pour votre réponse
    Malheureusement aucune des deux solutions ne s’est avérée possible
    Le copier coller; ou le glisser fonctionne che moi a sens unique Mac vers Windows et non l’inverse
    Bonne soirée
    Cordialement

  4. Quelle galère !

    Génial votre expérience.

    Moi aussi je n’ai installé XP que parce que ma fille a un GPS mieux adapté au pc (j’ai toutefois de plus en plus de doute, car je l’ai fait uniquement pour cela, XP ne me sert à rien d’autre), et je n’arrive pas à faire fonctionner ActiveSync (4.5).

    J’ai aussi Léopard, et mon aventure pour installer Parallels lui aussi acheté à la FNAC, a été vraiment chaotique, car même si la version est la même 3.0 (un peu comme pour vous),
    J’ai appris que le Build est différent (c’est essentiel), et celui de la FNAC est 1 an trop vieux, fonctionne parfaitement sur Tiger mais pas Léopard. Avec le nouveau Build [juin ou juillet 2008 (?)] aucun problème avec Léopard. Sur ce coup la conception de Parallels n’est pas satisfaisante et leur site est nul pour trouver une aide.

    Comment avez vous fait pour activer ActiveSync ?
    Le GPS provoque bien une réaction de XP lorsque je le raccorde en USB, mais ça ne va pas plus loin :-((

    Je vais surveiller ce sujet grace aux marque-pages, sinon, cet email est jetable mais il fonctionne, si cela vous convient mieux.

  5. Comment avez vous fait pour activer ActiveSync ?

    Je ne m’en souviens plus 😉 je recherche et vous tiens au courant !

  6. Quelle galère !

    Bonjour Lise, avez vous retrouvé comment faire fonctionner Active Sinch ? (il y a 3 mois)

  7. Désolée, je vous ai complètement oublié !
    Je vais essayer d’y penser, mais je ne me rappelle pas avoir fait quelque chose de spécial.

  8. Océane

    Le cd est t-il a usage unique ?

    1. Non. Pourquoi le serait-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).