Moscou : la Place Rouge et le Kremlin

Pour notre première journée à Moscou, nous commençons par le sud-ouest de la ville et la Montagne des Oiseaux, avant de nous diriger vers la Place Rouge. C’est un quartier très vert et aéré et le point le plus élevé de Moscou (altitude 220 mètres), situé sur la rive droite de la Moskova. Depuis cet endroit, on y voit le stade Loujniki en contrebas, et derrière nous, l’université d’État de Moscou.

Les photos ci-dessous sont très compressées et ne rendent pas toujours la lumière telle qu’elle apparaît sur les photos originales.

Puis nous enchaînons par la cathédrale Basile-le-Bienheureux, qui se trouve sur la place Rouge. A l’origine, le tsar Ivan IV en ordonna la construction pour célébrer la prise de Kazan par les troupes russes. Elle y abrite le tombeau de Basile-le-Bienheureux.

A l’intérieur, icônes et dorures remplissent l’espace ! Un choeur nous fait écouter des chants typiques (

Nous partons ensuite vers le Kremlin où nous pénétrons dans l’église de l’Assomption, à l’intérieur de laquelle les photos sont interdites.

Kremlin signifie en russe fortification. Celui de Moscou a d’abord été la résidence des tsars, puis des dirigeants de l’Union soviétique ; il est maintenant la résidence du président de la Fédération de Russie.

Nous visitons ensuite le Palais des armures, dans lequel nous admirons les tenues hautement décorées et les trônes des souverains, des chapkas de couronnement, les Œufs impériaux de Faberger – dont une cinquantaine ont été vendus par l’URSS au moment de la famine et de la guerre civile de 1920 – les cadeaux d’ambassade ou offerts par de riches commerçants.

Nous profitons de la fin d’après-midi pour admirer les stations de métro moscovites, construites pour certaines avec de beaux matériaux, comme du marbre, des stucs, des dorures. La construction du métro moscovite a démarré en 1930, avec des stations suffisamment profondes pour pouvoir servir d’abri anti-bombardement, et décorées pour permettre à la population d’accéder à la culture.

Les stations ont des thèmes différents, la lutte du peuple russe pour la liberté, à la gloire des héros de la guerre patriotique, à celle des héros militaires, à celle des jeunes communistes engagés dans la construction, l’amitié avec l’Ukraine, activités de loisirs, monde agricole…

Sur le chemin du retour vers l’hôtel.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 289 785 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.