Opera : navigateur, client mail et BitTorrent, lecteur RSS

Je cherchais à télécharger OpenOffice 3, d’une part pour voir si sur mes Macs je pouvais remplacer NeoOffice, et d’autre part pour tester cette version sur le Dell mini sous Linux Ubuntu. Chacun des téléchargements durait une bonne 1/2 heure.

J’ai alors voulu tester les clients utilisant le protocole torrent. (1) Celui-ci est censé accélérer le téléchargement de gros fichiers ; chaque utilisateur est à la fois client en ce qu’il télécharge un fichier et en même temps serveur, en ce qu’il offre aux autres utilisateurs les paquets déjà téléchargés. (2)

TransmissionJ‘ai tout d’abord testé Transmission, aussi bien sous Ubuntu que sous Mac OS. Transmission sous Ubuntu est plus ergonomique que le client BitTorrent installé par défaut. Le logiciel s’installe via Applications > Ajouter/Supprimer sous Ubuntu, par glisser / déplacer du fichier Transmission.app dans le répertoire Applications sous Mac OS. Il faut bien sûr autoriser l’ouverture des ports nécessaires et personnaliser les répertoires de destination.

Puis j’ai essayé l’extension pour Firefox. Celle-ci pointe sur de nombreux sites publicitaires, ou des espaces sur lesquels l’inscription est obligatoire pour télécharger un fichier via le protocole torrent. Au fil de mes lectures, j’ai découvert que le navigateur Opera proposait de façon tout à fait transparente l’utlisation de ce protocole.

J’ai donc effectué la mise à jour d’Opera, qui fut mon navigateur de prédilection (3) 😉

Opera a tout pour lui : navigation par onglets, sécurité accrue, client mail intégré et téléchargement BitTorrent. Et contrairement aux versions précédentes, la rédaction sous WordPress s’est nettement améliorée. Il ne lui manque plus qu’un widget FTP pour être complet !

Installation d’Opera

Sous Ubuntu, connectez-vous sur la page d’Opera depuis votre navigateur, cliquez sur le bouton Download, votre système d’exploitation sera reconnu.

Choisissez d’ouvrir le fichier avec l’installateur de paquets, puis cliquez sur le bouton Installez le paquet.

Sous Mac OS, connectez-vous sur la page d’Opera depuis votre navigateur, cliquez sur le bouton Download, votre système d’exploitation sera reconnu. Téléchargez l’archive, décompressez-là puis glissez le fichier Opera.app dans le répertoire Applications.

Utilisation du client BitTorrent

Lorsqu’on clique sur un lien BitTorrent pour la première fois, s’affiche une fenêtre afin que soit précisé où doit être enregistré le fichier. On peut alors cliquer sur Préférences BitTorrent puis sur le bouton Test. Cela permet de vérifier si les connexions sont autorisées. (4) Dans mon cas, il m’a fallu modifier les configurations du routeur. Sur le Mac, le message Vous pouvez recevoir avec succès des connexions entrantes sur le port configuré s’est affiché, contrairement à Ubuntu où s’est affiché un message d’échec mais la connexion fonctionne !

Il est possible d’empêcher l’utilisation de BitTorrent en tapant dans la barre du navigateur opera:config puis en décochant la case Enable.

Configuration, Apparence

Comme Firefox, Opera propose des Extensions, appelées ici Widgets, et des Thèmes, appelés ici Skins, certes en moins grand nombre, mais dont l’installation est plus simple et ne nécessite pas un redémarrage du navigateur.

Depuis la barre de menu Outils > Apparence puis en cochant Rechercher plus d’habillage s’affichent les thèmes disponibles. On peut les tester depuis cette fenêtre, se rendre compte de leur effet et choisir de les conserver ou non depuis cette même fenêtre.

Il existe un thème « Mac OS Leopard » qui, même sous Ubuntu, présente le navigateur à la « sauce Mac » ; regardez la barre de défilement et l’icône des flux RSS sur certaines des copies d’écran 😉

De la même façon, il est possible de tester les widgets, directement depuis le site d’Opera et de choisir de garder le widget ou pas. Là encore, aucun redémarrage du navigateur n’est requis.

L’utilisation de la Baguette, équivalent du Mot de passe principal sous Firefox, se configure de la même façon. La baguette permet de conserver les mots de passe du client mail.

La messagerie

La configuration de la messagerie est semblable à celle des autres clients mails. A l’utilisation, je la trouve plus conviviale que Thunderbird, que j’ai supprimé du Dell mini, pour ne conserver qu’Opera.

Un mode faible bande passante ne permet de télécharger que les 100 premières lignes d’un message et en IMAP de ne pas télécharger les images.

Quelques options intéressantes :

  • la lecture d’un seul coup d’oeil des messages non lus de tous les comptes,
  • la lecture de tous les messages contenant des pièces jointes, qu’elles aient été téléchargées ou pas.

La lecture des flux RSS

La lecture des flux RSS, qui était un des points forts d’Opera, s’est encore améliorée. Un bel affichage des articles avant de choisir de s’y abonner !


Ecrit par Lise - Site

  1. Pour télécharger OpenOffice via BitTorrent, rendez-vous sur cette page. []
  2. Pour davantage d’explications vous pouvez consulter l’article de Wikipedia. []
  3. Voir les articles Pourquoi je préfère le navigateur Opera, Opera, Safari ou Firefox : lequel choisir ? []
  4. Vous pouvez consulter la page d’aide d’Opera à ce propos. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 289 785 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.