Petites expériences avec le Asus eee PC 701 (suite)

Le démon de la curiosité m’a reprise. J’ai essayé quelques autres distributions Linux présumées compatibles avec mon vieux Asus eee PC 701. J’ai sélectionné des distributions (plus ou moins) “légères”, utilisables en live à partir d’une clé USB, et dotées d’un mode persistant.

Distribution Live USB : bootable à partir d’une clé USB, sans installation sur l’ordinateur, d’où sans risque d’écrasement de l’OS installé sur la machine.
Mode persistant : capable de sauvegarder sur la clé USB les données enregistrées pendant la session en live.

Je me suis servie cette fois du programme LinuxLive USB Creator (Windows only), dit Lili, pour créer une clé bootable équipée chaque fois de la distribution Linux concernée. Le programme indique si l’usage du mode persistant est possible, et si tel est le cas, il se charge d’activer ce mode sur la clé. On n’a rien à faire de plus. C’est simple, comme j’aime.

Trois distributions seulement ont bien voulu s’installer en Live USB, sans interventions compliquées, dont je ne suis pas capable, sur ma vieille bécane : Knoppix 7.0.2, Damn Small Linux, Toutou Linux.

J’ai renoncé à la Knoppix dès l’écran d’accueil, trop moche, violet foncé, zébré d’un graphisme agressif. De toute façon, j’ai bien vu qu’elle était trop lourde pour ma petite machine.

Emerveillée par la rapidité du lancement de Damn Small Linux, j’ai ensuite été épouvantée par la piètre qualité l’affichage graphique, qui ressemble à celui de Windows 95 en mode sans échec. J’ai renoncé définitivement à cette distribution quand j’ai vu la complication (pour moi) des réglages de la connexion internet, y compris en mode ethernet, alors qu’on dispose immédiatement de celui-ci, pourvu qu’on branche le câble, partout ailleurs.


 

Je suis assez satisfaite en revanche de la distribution Toutou Linux, qui se lance sans aucun problème, qui est très facile à configurer, et qui tourne bien sur ma machine. La connexion Ethernet s’établit d’emblée. Celle de la connexion WiFi est simple. Le routeur est immédiatement reconnu ; il suffit de mettre celui-ci en mode association, puis de rentrer la clé et de valider : ça marche !

La carte mémoire est elle aussi immédiatement reconnue.

Le style de l’interface, icônes et fond d’écran, reste vieillot, mais point trop désagréable. Le gestionnaire de paquets n’offre pas un choix bien riche. Mais la distribution embarque déjà l’essentiel des programmes nécessaires à un usage basique, celui que je veux faire d’une machine équipée d’un processeur Celeron de faible puissance et d’une RAM de capacité tout aussi faible.

Le mode persistant, dont l’activation se fait au moment où l’on quitte la première session, est parfaitement opérationnel. On retrouve ensuite tous ses réglages à chaque session, ainsi que le travail personnel sauvegardé.

Je regrette seulement que compte tenu de la faible résolution de l’écran du Asus eee PC 701 (800×480), quelques programmes souffrent d’un défaut d’affichage dans certaines fenêtres, quand celles-ci ne peuvent être réduites : le bouton OK peut ainsi devenir inaccessible. Mais le cas se présente rarement, et jamais dans les programmes essentiels. Je ne m’en trouve donc pas sérieusement dérangée.

Je vais me servir de Toutou Linux Live USB désormais plutôt que du gOS installé en dur sur mon Asus, car je peux sous Toutou Linux établir facilement la connexion WiFi avec n’importe quel routeur dont j’ai la clé, alors que sous gOS, je dois créer en ligne de commande un nouveau script de connexion chaque fois que j’ai affaire à un autre routeur ! J’ai raconté la diabolique histoire de la création de ce script dans J’ai activé sous Linux gOS la connexion WiFi du Asus Eee PC 701.


Ecrit par Christine - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 312 739 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.