Petits progrès dans l’usage du Blackberry Curve 8520

Je bricole sur mon Blackberry. Je le fais à ma main.

J’ai vu que dans mon sac à main, mon Blackberry s’active tout seul. Le clavier est très sensible, et mon Blackberry va tout nu. Je n’ai pas encore choisi de housse.


Je bloque désormais le clavier :

Pour bloquer : appui long sur la touche « q ».

Pour débloquer : appui sur la touche « q »+ touche téléphone vert.

Ecco, ça marche !

 

 

J’ai découvert où se trouvent les « Appels manqués ». C’est dans « Messages enregistrés ». Les répertoires « Téléphone », « Composer » et « Messages enregistrés » se trouvent par défaut dans « Applications ». Quelle perte de temps !

Je les ai remontés à la racine de façon à ce qu’ils apparaissent immédiatement sur l’écran « Home » du téléphone.

 

 

Pour déplacer une application vers l’écran « Home » :

Sélectionnez l’application.

Sélectionnez Menu/Déplacer vers un dossier « Racine ».

Validez.

J’ai déplacé ainsi les applis « Téléphone », « Composer » et « Messages enregistrés » vers l’écran « Home ».

Pour consulter ensuite les appels manqués, cliquez sur « Messages enregistrés », puis sur Menu/Afficher les dossiers/Appels manqués.

Suivez le chemin Menu/Afficher les dossiers/Journaux téléphoniques pour consulter les appels émis.

 

 

J’ai installé sur mon Blackberry une appli Météo. Il s’agit de BerryWeather.

J’ai réussi à l’activer à partir du moment où j’ai pensé à cocher dans Menu/Settings les options « General Settins/Autostart on device boot » et « Networking/Transport : WiFi ».

J’en ai profité pour changer au passage l’option « Units », de « Fahrenheit » en « Metric (Celsius »).

BerryWeather ne connaît pas Mirepoix, mais il me fournit, au titre des données approchées, la météo de Pamiers et de Carcassonne.

Pour obtenir les données d’une ville en France, il faut saisir le nom de la ville impérativement de la manière suivante : Pamiers, FR ; Carcassonne, FR ; etc.

Word To Go, installé en version bridée sur le Blackberry, ne lit pour le moment que les fichiers .PDF en pièces jointes. Il lit les autres fichiers .PDF exclusivement dans la version payante. Je n’ai guère envie de payer la licence de Word To Go. J’ai cherché un reader PDF gratuit pour Blackberry. Il n’y en a pas. J’hésite à me procurer la licence de BeamReader, autre lecteur de PDF pour Blackberry, bien noté par les utilisateurs, nettement moins cher que Word To Go.

J’ai cherché également un lecteur de ebooks.

Je n’ai trouvé que MobiReader pour Blackberry. Le programme est gratuit. Je l’ai installé sans problème. Je n’utilise pas la fonction « eBookstore », qui d’ailleurs, pour une raison que j’ignore et dont je n’ai cure, n’aboutit pas.


 

Je télécharge des ebooks au format .PRC (Mobipocket) sur eBooks libres et gratuits. Tous les titres proposés par eBooks libres et gratuits sont disponibles au format .PRC. Je les installe manuellement lorsque le Blackberry est connecté à l’ordi en USB et vu comme un périphérique de stockage de mémoire de masse. Je transfère les ebooks dans le répertoire /eBooks. Mobipocket les voit, et va bene.

 

 

L’appli Mobipocket, à l’usage, est assez pratique. On peut, entre autres, personnaliser l’interface, copier du texte, ajouter des annotations, chercher le sens d’un mot si l’on dispose du dictionnaire correspondant (Mais lequel ? Je n’ai pas encore réussi à le déterminer). Il faut cependant être assez adroit pour sélectionner du texte sur un petit écran. On dispose par ailleurs de keytips (touches ou combinaisons de touches dédiées) qui facilitent les différentes manoeuvres.

 

 

J’ai installé aussi BBNotePad, pour saisir de petites notes quotidiennes. Cas peu fréquent, le programme est gratuit. Clone du NotePad de Windows, il suffit pour un usage basique.

 

 

Je viens de remplacer l’écran veille original par un autre écran de mon crû. Il n’est pas spécialement beau, il n’est pas fini, mais il me donne le sentiment d’être chez moi 🙂

Pour changer l’écran de veille, on sélectionne une image (320 x 240)dans le répertoire Multimédia/Mes images, puis on active dans le Menu l’option « Définir l’écran de veille ». C’est tout.

 

 

Je teste actuellement un gestionnaire de fichiers nommé eFile. Pas simple à installer quand on utilise un Mac, puisque eFile n’est disponible qu’à partir d’un programme de présentation fourni seulement en version .EXE !

Délaissant provisoirement mon Mac, je suis passée sur mon Asus eeePC, et puisque j’y étais, j’ai installé sur le Asus le Blackberry Manager Desktop version Windows. Pour voir. J’ai vu : la version Windows est monstrueuse ; elle pèse 240 Mo ! l’installation dure des plombes, l’usage du programme ralentit fortement la machine. Mais le programme gère la mise à jour du système et celle des applications tierces, ce qui n’est pas le cas dans la version Mac OS. Mon BerryWeather a bénéficié ainsi d’une mise à jour dont je ne savais rien jusqu’alors. Et j’ai pu installer eFile via la fonction Installation +, ce qui n’était pas le cas non plus dans la version Mac OS.

eFile est un programme Windows like, un clone de Windows Explorer. Moche, mais efficace. Urgent de s’abstenir si par hasard l’on se trouvait tenté de toucher  au Registre, dont les intitulés sont, comme toujours, parfaitement hermétiques. L’usage de eFile facilite en revanche la gestion autonome des fichiers, spécialement dans le répertoire User, où se trouvent enregistrées les données propres à l’utilisateur : images, vidéos, fichiers sons, documents, notes, ebooks…  Il semble que eFile pour Blackberry n’ait pas de concurrent. Qualifié de « free » sur le site de l’éditeur (seuls le téléchargement et l’essai sont gratuits), le programme est payant, et cher. Pour le moment, je teste. J’ai un mois pour me décider.

Je constate que le monde Blackberry est presque toujours payant, et comme je le disais chèrement payant. Je constate aussi qu’il est furieusement Windows like, jusque dans les procédures d’installation, toujours compliquées, des programmes tiers. Ceux-ci sont au demeurant peu nombreux, ou manquants. Je le découvre avec un brin (de déception) d’étonnement.

Ce qui m’amuse en tout cas, mais on peut y voir la conséquence objective des incommodités décrites ci-dessus, c’est qu’il faut se débrouiller un peu avec sa machine, chercher comment faire, trouver des programmes potables, etc. Bref, c’est plus compliqué que sur l’iPhone/iPod Touch… Je voulais une machine sur laquelle on a de quoi bidouiller : je l’ai !


Ecrit par Christine - Site

11 commentaires pour “Petits progrès dans l’usage du Blackberry Curve 8520

  1. trouver des programmes potables, etc. Bref, c’est plus compliqué que sur l’iPhone/iPod Touch…

    Tu crois que c’est facile de trouver les programmes appropriés pour le iPhone/iPod Touch ? 😉 J’y passe des heures à rechercher ce dont j’ai besoin 😉 mais au moins, il m’arrive de dénicher des programmes gratuits 😉

  2. Gestionnaire de fichier gratuit pour blackberry : BBFileScout ( la nouvelle version permet aussi de zipper / dezipper )

  3. Bonjour je possede aussi le bb Curve 8520 et je ne parviens pas a installer le programme sur le telephone y a t-il un truc ?

  4. Tu devrais mettre a jour l’os de ton BB . Orange ne le fait pas, il ne l’as pas sorti en france. Mais tu pourras faciement trouver un tutoriel .

  5. Bonjour, je viens d’avoir un BlackBerry et j’aimerai savoir comment changer les applications de l’écran de veille. Mettre une application du menu au fond d’écran.

  6. Bonjour,
    C’est expliqué dans l’article ci-dessus 🙂

    Pour déplacer une application vers l’écran « Home » (sans doute ce que vous appelez « l’écran de veille ») :
    Sélectionnez l’application.
    Sélectionnez Menu/Déplacer vers un dossier « Racine ».
    Validez.

  7. comment peut-on télécharger la mise à jour de voyages-sncf ? Cette application fonctionnait très bien et depuis qu’une nouvelle version est apparue, je ne peux ni l’utiliser ni la mettre à jour.

  8. Bonjour, bonsoir,

    Voilà je viens d’avoir le BB curve 8520 et je voudrais mettre une application vers le menu « Home ».
    J’ai suivie ton astuce sauf que moi je ne trouve pas le fameux « racine ». Comment puis-je faire ?! : )

    Merci d’avance !

  9. Il ne s’agit pas d’une « astuce » ; c’est une fonction basique du Blackberry.
    Le « racine », c’est le point de départ de l’arborescence des fichiers : ici, « Home ».
    Pour y déplacer une appli :

    Ou bien
    1. Clic gauche sur l’icône de l’appli
    2. Clic sur Move ou Déplacer
    3. Déplacer
    4. Enregistrer.

    Ou bien, s’il s’agit d’une appli installée dans un répertoire :
    1. Clic gauche sur l’icône de l’appli
    2. Clic sur Move to Folder
    3. Clic sur Home
    4. Déplacer
    5. Enregistrer

Les commentaires sont clos.