Petits trucs qui fonctionnent (ou pas) entre Android et Mac OS (1)

Je prévois de décrire au fur et à mesure de mes avancées dans le monde Android, les petits trucs qui fonctionnent, et ceux qui fonctionnent moins bien, entre le Lenovo P2 sous Android, et le Mac…

Après avoir testé la synchronisation des données une bonne partie de ce week-end prolongé, j’ai tenté aujourd’hui d’utiliser le Lenovo P2 de façon plus “classique”.

Mais même dans ce cas de figure, qui devrait être accessible à tout utilisateur, je me suis heurtée à des difficultés.

Utilisation d’un logiciel de navigation

J’ai commencé ma journée en voulant utiliser le Lenovo comme GPS dans la voiture. J’avais installé CoPilot, le logiciel installé sur l’iPhone. J’avais un message d’erreur m’indiquant que les données de localisation n’étaient pas activées, alors qu’elles l’étaient ! Evidemment, en conduisant, sur autoroute de surcroît, je ne me suis pas amusée à chercher plus avant.

C’est après mon arrivée à destination, que je me suis rappelée que CoPilot a besoin que la connexion data soit activée, non pas parce que l’application consomme des données (sauf pour celles d’info trafic), mais parce qu’elle utilise les antennes GPS comme relais !

Pour que CoPilot fonctionne (et c’est peut-être le cas d’autres applications similaires), il est nécessaire :

  • d’activer la localisation,
  • activer les données mobiles (Paramètres -> Consommation des données puis activer Données mobiles),
  • activer le mode de localisation,
  • puis activer le mode de localisation Haute précision : GPS, WLAN, Bluetooth et réseaux mobiles pour déterminer la position

Le mode modem

Habituée à connecter l’iPhone au Mac en USB pour partager la connexion du téléphone, j’ai relié le Lenovo P2 en USB à l’ordinateur.

Avec l’iPhone, dès que celui-ci est relié au Mac, si le partage de connexion en USB est activé, la connexion s’enclenche aussitôt ; avec le Lenovo, rien ne se passait, bien que j’aie activé la connexion via USB.

Sous Android, rien n’est simple quand on veut se servir du port USB. Il faut très souvent activer le mode débogage, c’est le cas par exemple pour transférer ses données via un logiciel comme Mobikin Assistant for Android (1).

N’arrivant pas faire fonctionner le partage de connexion en USB, j’ai tenté le Bluetooth. Sur le téléphone, il faut évidemment activé le Bluetooth, puis aller dans Paramètres -> Partage de connexion puis choisir Via Bluetooth.

Sur le Mac, il faut activer le Bluetooth, sélectionner dans la barre de menu le téléphone puis choisir Se connecter au réseau. Il faut refaire cette connexion à chaque fois que l’on veut partager la connexion du téléphone. Celle-ci fonctionne, mais n’est pas des plus rapides…

J’ai donc réessayé le partage de connexion en WiFi, que je n’avais pas réussi à configurer lors de mes premières tentatives. Contrairement à l’iPhone, et aussi curieux que cela puisse paraître, il ne faut pas activer le WiFi sur le téléphone !

La marche à suivre est la suivante :

  • aller dans les Paramètres du téléphone,
  • effectuer un tap sur Plus,
  • choisir Partage de connexion,
  • puis Configurer le point d’accès WLAN,
  • modifier le nom du réseau (ce qui évite aux éventuels malandrins de connaître l’appareil utilisé) et choisir un mot de passe en s’assurant que le mode WPA est bien sélectionné,
  • activer le point d’accès WLAN.

La connexion est beaucoup plus rapide qu’en Bluetooth. On peut partager sa connexion entre plusieurs appareils simultanément : j’ai partagé la connexion du Lenovo à la fois avec le Mac et l’iPhone, qui n’a plus de carte SIM 😉

Ce qui est appréciable, c’est que depuis les notifications (un glisser depuis le haut du téléphone, vers le bas), on accède directement au partage de connexion. On peut définir le seuil de consommation de données à partir duquel être alerté.

Si le partage de connexion fonctionnait très bien à un des endroits où je me trouvais, impossible de me connecter plus tard depuis un autre lieu, le signal était trop faible. Je pouvais me connecter à Internet depuis le Lenovo P2, mais pas partager ma connexion. J’ai alors mis ma carte SIM Free dans l’iPhone, que j’ai relié en USB au Mac… et là, le partage de la connexion a fonctionné. Je ne sais pas si l’antenne de l’iPhone est meilleure, ou si la connexion via USB est plus efficace…

J’essaierai de trouver la façon de partager la connexion du Lenovo P2 via USB…

Ajout du 10 mai – Selon les indications lues sur une page récente du support de Google “Si votre téléphone ou votre tablette dispose d’une connexion de données mobiles, vous pouvez en partager la connexion Internet avec un autre appareil à l’aide d’un câble USB.
Remarque : Le partage de connexion via USB n’est pas disponible sur les ordinateurs exécutant Mac OS.”,

à moins de dénicher des paramètres cachés, je crains de devoir me contenter d’un partage de connexion en WiFi !

Désactivation du mode WiFi sur le Mac

Lorsque je quitte mon domicile, j’ai pour habitude de désactiver le WiFi, d’une part pour économiser la batterie, mais aussi pour que mon ordinateur soit moins vulnérable (oui, je sais, je suis un peu parano 😉 ) Quand j’ai repris mon ordinateur dans la journée, impossible de désactiver le mode WiFi ! Le coupable était SHAREit, que j’avais testé hier ! (2). Il faut donc quitter l’application si on veut désactiver le WiFi !


Ecrit par Lise - Site

  1. Voir l’article Sauvegarder son téléphone Android sur un Mac []
  2. Voir le même article déjà cité []