Les backwaters

Avant de monter dans les barques, nous nous rendons dans une petite maison où une femme confectionne des nattes avec la paille de riz.

Les barques se faufilent à travers les petits canaux, où après la mousson, la végétation est abondante.

Tout au long de notre parcours, nous pouvons voir les activités menées autour des noix de coco comme la fermentation du jus de coco pour obtenir de l’alcool (que j’ai goûté, c’est un peu curieux, mais j’ai fait partie de ceux qui ont apprécié 😉 ).

Lors de nos arrêts, nous voyons des plantes et fleurs typiques des régions tropicales.

Les familles qui habitent au bord de ces canaux ne peuvent, à cette saison, que se déplacer en bateaux. Ils disposent de barque pour rejoindre ce que nous appellerions des « bateaux-bus » pour se rendre à leur travail, ou à l’école.

Nous voyons ensuite comment les noix de coco sont séchées, cassées ; l’enveloppe fibreuse est filée et est ensuite utilisée à la confection de nattes, de tapis…

Nous buvons ensuite le jus de la noix de coco…

Nous laissons notre barque pour rejoindre l’île sur laquelle nous attend un repas typique : riz et légumes servis sur une feuille de banane.

>> Retour à la page d’accueil Kerala

[économie de la noix de coco]


Ecrit par Lise - Site
Mot(s)-clé(s) ,

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).