Tachkent : la vieille ville

A Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan, dès notre arrivée, nous visitons le cœur de la vieille ville, le quartier Hazrati Imam, dans lequel tous les bâtiments ont été reconstruits ou rénovés au 20ème siècle. Nous plongeons d’emblée dans le style traditionnel avec ses mosquées, madrasas (école coranique) recouvertes de mosaïques et majoliques.

Ce quartier est un des rares à ne pas avoir subi les dégâts du tremblement de terre de 1966.

La mosquée Khazret Imam conserve les fragments du plus ancien exemplaire du Coran au monde, celui du troisième calife Osman.

Je suis frappée, comme je l’ai été durant tout le voyage, par cette profusion de décors, par le bleu intense des coupoles, par ces mosaïques et majoliques, (1) par les portes en bois sculpté.

Mise à jour le

> Retour à la page d’accueil Asie centrale

Cliquez sur les vignettes pour visualiser les photos.


Ecrit par Lise - Site

  1. les mosaïques sont constituées d’éléments assemblés pour constituer un motif, les majoliques sont peintes []

1 commentaire pour “Tachkent : la vieille ville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.