Premières impressions avec un smartphone Android

A des fins de test, mon frère m’a laissé son « vieux » téléphone Meizu, au cas où j’aurais des velléités de passer d’iOS à Android 😉 En effet, je suis plutôt réticente à utiliser le système de Google, qui bien qu’open source, impose l’emploi de ses applications, quel que soit le fabricant du téléphone, et utilise nos données de façon implicite.

On me rétorquera qu’Apple fait de même. Certes, mais Apple fournit à la fois l’appareil, l’OS et les applications. Google se prétend libre et gratuit, mais « marchandise » nos données à tout va, sans même que nous en connaissions la finalité.

J’ai donc entre les mains un téléphone, avec une surface de l’écran très légèrement plus grande que l’iPhone 6 et un poil plus léger que le téléphone d’Apple mais aussi un peu plus épais.

J’ai testé les applications présentes sur le téléphone, ces premières impressions sont donc partielles, voire partiales 😉

Les points négatifs

  • Si le maniement est plus ou moins similaire pour les deux OS, je découvre à cette occasion les limitations de certaines applications. La suppression des données de telle ou telle application est tout sauf intuitive…
  • Bien qu’ayant téléchargé un autre clavier que celui que mon frère avait installé, je trouve la saisie moins confortable que sur mon iPhone 6. Il me manque aussi les glisser d’iOS permettant de saisir des majuscules ou des caractères spéciaux sans changer de clavier. Lors de la saisie, ne s’affiche pas la possibilité de « tout sélectionner » ou de ne sélectionner qu’un mot. En revanche, ce qui est sympa, ce sont les options nombreuses pour chaque clavier : son ou pas, vibration ou pas à la frappe…
  • Il n’existe pas, comme sous iOS, une indexation de tout le contenu permettant d’accéder à une application par exemple, lorsqu’on ne la retrouve plus au milieu de toutes les icônes 😉
  • Et les glisser pour supprimer un message ou un mail manquent également à l’appel.
  • En matière de sécurité, si l’on peut protéger l’accès aux applications de son choix avec le mot de passe du téléphone, et y accéder d’un geste du doigt, Touch ID est absent de ce téléphone.

Les points positifs

  • Mon frère ayant installé CalDAV Sync et CardDAV Sync, j’ai pu synchroniser sans difficulté mes calendriers, tâches et contacts avec notre serveur ownCloud.
  • Il existe des applications « natives » de la suite Microsoft Office.
  • Android permet l’installation de widgets sur l’écran d’accueil, par exemple un widget agenda.

Après quelques heures passées avec ce Meizu, et bien que le prix des smartphones sous Android soit nettement moins élevé que celui des iAppareils, je ne suis pas encore prête à quitter l’écosystème d’Apple 😉


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).