Quatre mois d’utilisation du Lenovo P2
ou nouvelle comparaison entre iOS et Android

Après quatre mois d’utilisation du Lenovo P2, je trouve maintenant beaucoup plus d’aspects positifs à ce téléphone, que je n’en décrivais à mes débuts sous Android, juste après avoir lâché l’iPhone 😉

Les points positifs

Sur le plan matériel

Pour un téléphone que j’ai payé 4 fois moins cher qu’un iPhone 7 Plus, je m’en sers tout aussi bien que de mon précédent appareil sous iOS, avec quelques aménagements ! Le Lenovo P2 dispose d’un grand écran, d’une mémoire plutôt confortable (32 Go), et reste cependant d’une taille et d’un poids acceptable ; je peux travailler, lire, rédiger assez facilement et l’utiliser comme une petite tablette. Il est équipé d’un emplacement double-SIM, avec transfert d’appel d’une carte vers l’autre en cas de connexion impossible.

Le Lenovo P2 est agréable à prendre en main, c’est un bon téléphone, qui dispose d’une connexion Internet satisfaisante. Si le partage de la connexion me paraissait un peu capricieux, c’était en raison d’une appli mal installée, SplashID. Après de nombreux échanges avec la société éditrice, car je rencontrais des difficultés de synchronisation entre les versions Mac et Android, sur le conseil de mon interlocuteur, j’ai fini par désinstaller/réinstaller l’application en question, et le partage de connexion est redevenu fonctionnel, que ce soit avec un ordinateur sous Windows ou sous Mac OS.

La batterie est conséquente et se charge rapidement. Le Lenovo P2 a un mode d’économie d’énergie qui ne laisse activée par défaut que la réception d’appels et de SMS, mode auquel on peut ajouter d’autres applications. Android permet de surcroît de gérer les apps en arrière plan pour économiser la batterie.

Le bouton haptique permet de s’identifier par empreinte digitale, mais aussi de revenir en arrière au sein d’une app ou entre apps. Un appui un peu long sur ce même bouton affiche l’ensemble des applications lancées ; il est alors possible d’accéder à celle de son choix ou de toutes les fermer d’un appui sur le petit balai qui apparaît, ou ne n’en arrêter qu’une.

Le Lenovo P2 dispose d’une radio, mais celle-ci ne fonctionne qu’avec les écouteurs qui font antenne.

Il est possible de déclencher l’appareil photo lorsque le téléphone est en veille, avec deux appuis successifs sur le bouton marche/arrêt, et la lampe torche, avec un appui long sur le bouton « home » ; mais cette dernière ne s’active pas toujours dans ces conditions. On peut aussi, que la lampe torche ait été activée depuis l’écran de veille ou non, l’utiliser sans que l’écran ne soit allumé, et l’éteindre sans devoir s’authentifier sur l’appareil.

Certaines applications, comme l’appareil photo ou celles de type scanner, augmentent automatiquement la luminosité de l’écran.

Je me suis rendu compte que le GPS du Lenovo P2 n’a pas besoin de connexion data pour situer l’utilisateur sur une carte, comme celle de CityMaps2Go. Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité de l’application, qui a également fait son apparition sur l’iPhone.

Sur le plan logiciel

Android dispose d’un vrai gestionnaire de fichiers qui permet, contrairement à l’iPhone, de déplacer, créer, renommer… répertoires et fichiers. D’autres applications, comme Total Commander par exemple, offrent des fonctionnalités similaires à celles que l’on peut trouver sur un ordinateur.

Le clavier Google, installé par défaut, est configurable, et offre de nombreuses options (1).

Depuis l’appli photos, on accède facilement aux clichés déjà pris par simple glisser sur l’écran.

Android 7 offre un mode split view, pratique, même si l’écran est un peu petit pour cela, pour partager l’écran entre deux apps (toutes les applications ne sont pas compatibles avec ce mode, c’est le cas par exemple de Calc+) .

La gestion des widgets est très différente de celle d’iOS, elle offre pas mal de flexibilité… On peut afficher sur un même écran d’accueil icônes d’apps et widgets.

Les notifications sont paramétrables, la barre d’état en haut du téléphone montre les activités en cours, la température actuelle, le débit de la connexion…

Les captures d’écran se réalisent de façon classique avec un appui simultané sur le bouton de diminution du volume et le bouton marche/arrêt, mais le Lenovo P2 dispose d’un autre mode, accessible depuis la barre d’état ; il est alors possible de modifier l’image obtenue : floutage de certaines zones, flèchage, entourage…

Les données de configuration sont classés selon une logique qui n’est pas la mienne 😉 mais la fonction de recherche au sein de l’application Paramètres est plutôt pertinente, je trouve assez facilement les éléments que je souhaite consulter ou modifier. Les paramètres sont accessibles directement depuis la barre d’état.

En matière de synchronisation, j’arrive à faire aussi bien qu’avec l’iPhone. Si côté calendrier et contacts, j’ai synchronisé aisément mes données avec notre serveur personnel ownCloud avec EasyDAV, j’ai mis plus de temps à trouver une solution pour synchroniser mes fichiers (2). Je peux même synchroniser tous les fichiers sélectionnés en une seule fois, et programmer cette synchronisation de façon automatique, ce qu’il m’était impossible de réaliser avec l’iPhone. En effet, avec celui-ci, je devais manuellement synchroniser chaque application. De surcroît, et contrairement à l’iPhone, je peux accéder facilement et modifier les fichiers du Lenovo P2 depuis le Mac avec SyncMate (3), ce que j’utilise fréquemment en l’absence de connexion Internet (avec une réserve cependant ; lors d’une trop longue absence de connexion à Internet, SyncMate n’est plus accessible, mais on peut utiliser Android File Transfer).

Il existe des applis intéressantes, avec lesquelles on peut gérer son téléphone, accéder facilement aux fichiers cachés, sans « root » de l’appareil, comme Total Commander. Avec cette dernière, WordPress et le navigateur Dolphin, je peux gérer mon blog, rédiger des articles et mettre en ligne photos et vidéos, lorsque je ne ne dispose pas du partage de connexion Internet et que je ne peux employer mon Mac pour ce faire.

Plusieurs utilisateurs, avec chacun un compte différent, sont à même de se servir d’un seul téléphone Android, ce qui n’est pas encore le cas sur iPhone/iPad.

Si la sécurité n’est pas le point fort d’Android (voir plus bas), le Lenovo P2 dispose de quelques fonctionnalités intéressantes ; une spécificité du Lenovo P2, on peut recourir à un espace sécurisé (4). Par ailleurs, il est possible de protéger l’accès aux applications de son choix. Mais si l’on peut ne pas faire apparaître le tracé du schéma de déverrouillage du téléphone, celui de déverrouillage des applications est toujours apparent.

Il est possible d’installer des applications en utilisant des fichiers .apk, ce qui peut être assez pratique, notamment lorsqu’on souhaite le faire depuis une clé USB (ou une carte SD). Le revers de la médaille, c’est qu’on peut télécharger des apps en dehors du Google Play avec les risques d’intrusion que cela comporte.

Si contrairement aux appareils d’Apple, on peut, avec un téléphone sous Android, utiliser une carte SD, il est possible aussi bien sous iOS que sous Android, de se servir d’une clé USB (5) ). J’ai transféré sans aucune difficulté, en utilisant la clé USB OTG, une photo depuis le Lenovo P2 vers un Meizu M2, sans installation de quoi que ce soit sur ce dernier. Celui-ci, dès l’insertion de la clé USB, a ouvert l’application appropriée pour me permettre de joindre ladite photo à un mail. De la même façon, j’ai pu charger des photos depuis le Meizu M2 sur la clé USB OTG.

Les points négatifs

J’ai dû renvoyer mon Lenovo P2 au SAV dès les premiers jours d’utilisation, pour cause de WiFi défaillant, ce qui ne m’était jamais arrivé avec un appareil iOS, mais sans doute avais-je eu de la chance 😉

En termes de sécurité, je trouve deux défauts majeurs au système Android, l’absence de sauvegarde intégrée en dehors du nuage de Google, et l’absence de mise à jour système dès que Google corrige une faille de sécurité. En effet, les mises à jour sont laissées au bon vouloir des fabricants de smartphones. Il faut donc être très vigilant et ne pas hésiter à utiliser des antivirus et surveiller son système, d’autant que les failles de sécurité sont bien plus nombreuses sous Android que sous iOS.

Autre désagrément, certaines de mes icônes disparaissent de mes écrans d’accueil, mais il existe la possibilité de sauvegarder et restaurer sa configuration !

Le pointeur est bien moins précis que sur l’iPhone, sauf avec certaines applications, dont les développeurs ont dû retravailler l’API Google, c’est le cas de l’éditeur Jota+ ou WordPress qui en proposent un plus performant. La mise à jour du clavier GBoard semble avoir amélioré les choses.

Je trouve les applis nettement moins soignées que sous iOS, Google laissant une plus grande marge de manœuvre aux développeurs et étant beaucoup moins vigilant qu’Apple en la matière.

Ajout du 7 août 2017 @ 13:00. Contrairement à ce que j’avais écrit dans un premier temps, le partage de connexion Internet est capricieux ; malgré la réinstallation de SplashID, à laquelle j’avais attribué ce dysfonctionnement, le partage de connexion ne fonctionne pas bien.

De la même façon, les messages vocaux des applis GPS sont très erratiques et le plus souvent inexistants.

Le rafraîchissement des applis n’est pas immédiat. C’est le cas des gestionnaires de fichiers par exemple, il est nécessaire soit de revenir en arrière, soit de fermer et rouvrir l’app pour que les modifications soient visibles.

En outre, je trouve la pub vraiment très présente sur les applis gratuites, et surtout envahissante.

L’appareil photo est correct, mais de moins bonne qualité que celui de l’iPhone (mais je le savais en choisissant ce téléphone !). Il n’est pas possible de couper le son du déclencheur seul. Il faut couper le son du téléphone complètement pour ne plus l’entendre.

Le Lenovo P2 ne capte pas toujours le fuseau horaire lorsqu’on se trouve à l’étranger, malgré les réglages adéquats.

Ce qui me manque aussi, c’est la possibilité, que je connaissais sur l’iPhone, de revenir au début d’une page avec un tap sur le haut de l’écran, fonctionnalité appréciable, notamment lors de la consultation d’une page web.

En conclusion

Modifié le 7 août 2017 @ 13:00. Je suis assez satisfaite de ce téléphone, même s’il m’a fallu quelques mois pour adapter sa configuration à mes besoins… et si je dois trouver la raison des dysfonctionnements que je constate, notamment pour le partage de connexion Internet.

iOS ou Android ?

Les autres articles sur le même sujet :


Ecrit par Lise - Site

  1. Voir l’article Le clavier Google sur le Lenovo P2 sous Android []
  2. Voir l’article Synchroniser ses fichiers sous Android sans passer par Google []
  3. Voir l’article Synchroniser ses données entre Android (ou iOS) et Mac OS avec SyncMate []
  4. Voir l’article Créer une zone sécurisée sur le Lenovo P2 sous Android []
  5. Voir les articles Avec l’i-FlashDrive, transférer ses données entre un ordinateur et un iPad/iPhone sans iTunes
    et Une clé USB pour transférer ses données entre ordinateur et téléphone sous Android []