Que font les banques, les entreprises et les réseaux “sociaux” de nos données ?

Après la lecture de cet article qui montre comment les grandes entreprises, françaises ou pas, connectent entre elles les données que nous laissons sur le web, sur nos smartphones ou dont elles disposent déjà depuis longtemps, comme les sociétés d’assurance par exemple, je me suis « amusée » à faire le décompte des connexions sortantes depuis les sites de deux banques, d’une compagnie d’assurance, de France Info et d’Orange… (j’utilise Little Snitch dont j’ai décrit la dernière version ici pour contrôler les connexions sortantes depuis mes Macs.

Connexion à mon compte Boursorama :

  • J’ai compté 8 connexions sortantes avant identification (dont des moteurs de recherche, et des boîtes de pub) en dehors de celle vers boursorama.com,

  • 8 connexions sortantes pour m’identifier, en dehors de celle vers boursorama.com.

Connexion à mon compte Hellobank :

  • J’ai compté 13 connexions sortantes avant identification,

  • 3 connexions sortantes pour m’identifier,

  • 1 connexion sortante une fois identifiée.

Connexion à GMF

  • J’ai compté 10 connexions sortantes avant identification, en dehors de celle vers gmf.fr,

  • 7 connexions sortantes pour m’identifier,

  • 2 connexions sortantes une fois identifiée, en dehors de celle vers gmf.fr.

Connexion à France Info :

  • J’ai compté 9 connexions sortantes avant l’affichage de l’article souhaité, en dehors de celle vers Franceinfo,

  • 6 connexions sortantes une fois l’article affiché.

Connexion à mon compte client Orange :

C’est le site qui bat tous les records !!!!

  • J’ai compté 11 connexions sortantes pour me connecter au site,

  • 9 connexions sortantes pour m’identifier,

  • 19 connexions sortantes une fois identifiée.

On remarque que les connexions sortantes se dirigent souvent vers les mêmes moteurs de recherche et les mêmes sites… notamment les réseaux sociaux, tels Facebook ou Twitter, qui au prétexte de tisser du “lien social” contribuent grandement à cette opération… il est ensuite facile de mettre en relation les données collectées depuis une adresse IP par exemple…

Et les sites perso !

D’ailleurs, même les sites perso qui utilisent WordPress, comme le mien 😉 peuvent contribuer, involontairement, à cette collecte de données, en utilisant les fonctionnalités proposées par un plugin comme Jetpack, au prétexte de multiplier son audience !


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 312 092 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.