Quel fonctionnement de Pages et Numbers avec Nextcloud ?

J’ai décrit dans l’article précédent les contraintes liées au verrouillage par mot de passe quant on limite l’accès à l’app Fichiers depuis l’application Nextcloud, sur l’iPhone et l’iPad, l’app Fichiers ne pouvant elle-même être protégée.

Qu’en est-il avec les applications bureautiques d’Apple ?

Avec Numbers

Avec Pages et Numbers, il est tout à fait possible d’accéder à un document stocké dans le nuage Nextcloud, commencé sur une plateforme, pour le poursuivre sur une autre, mais avec c’est un peu moins simple qu’avec iCloud !

Sur l’iPad (ou sur l’iPhone), pour créer un document, effectuer un tap sur Récents puis sur + en haut à droite de l’écran, car on ne peut créer un document qu’en local.

Une fois celui-ci réalisé sur l’iPad, avec un appui long sur le fichier, on peut le déplacer vers un répertoire du nuage avec un gestionnaire de fichiers comme Documents.

J’ai ensuite apporté des modifications au fichier sur le Mac. Mais celui-ci, accessible depuis Numbers, n’est pas modifiable ainsi sur l’iPad ; en fait, Numbers n’accède pas aux fichiers stockés dans le nuage Nextcloud, il ouvre l’app Nextcloud !

Si on utilise la fonction Partage depuis l’app Nextcloud ou Documents pour copier le fichier en local, on obtient un message d’erreur à l’ouverture du fichier.

Du coup, il faut utiliser un gestionnaire de fichiers, comme Documents, pour copier le fichier en local sur l’iPad, et enfin l’ouvrir depuis Numbers… c’est un peu laborieux !

C’est évidemment moins intuitif qu’avec iCloud !

Avec Pages

Le fonctionnement est bien sûr similaire avec Pages.

En conclusion, s’il est appréciable, avec son nuage personnel, d’accéder à l’ensemble de ses fichiers sans les héberger chez un tiers, cela impose quelques manipulations sans doute pas très évidentes pour les néophytes ! C’est ce qui fait tout l’intérêt des solutions en ligne qui fleurissent, bien plus intuitives… avec a contrario un plus grand risque de divulgation de ses données, voire d’utilisation frauduleuse de celles-ci ! surtout si ces solutions sont gratuites. “Si c’est gratuit, c ‘est toi le produit.” !


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 293 840 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.