Sur le chemin du retour, Baden Baden

Au départ de Salzburg, le temps jeudi était certes couvert, mais le début de mon voyage s’est passé sans fortes pluies, contrairement à mes trajets précédents Innsbruck-Salzburg et Salzburg-Vienne. Mais cela n’a pas duré… Après deux embouteillages, de fortes pluies se sont abattues pas très loin de Baden Baden, l’autoroute était à la limite de l’aquaplaning et le soleil perçant à travers les nuages ajoutait l’éblouissement aux gerbes d’eau provoquées par les voitures !!

Bien qu’ayant déjà séjourné en Allemagne, j’ai été surprise par la taille des parkings sur l’autoroute ; il se trouve de petits parkings mais sans aucune installation, juste de quoi stationner quelques voitures ; les « vrais », avec pompes à essence, sont peu nombreux, et tellement justes, qu’après avoir subi les embouteillages, il faut encore y faire la queue pour y trouver une place ! Quant aux toilettes – on n’arrête pas le progrès – on y pénètre par un tourniquet après y avoir laissé 50 centimes ; et comble du progrès, la machine rend la monnaie ! Pour ce prix, elles sont automatiquement désinfectées après usage ! cela revient sans doute moins onéreux que de rémunérer les « dames pipi » !

J’ai fini par arriver à Baden Baden, qui se trouve dans une région très jolie… les maisons sont fleuries, et tout est propret… L’hôtel que j’avais réservé, via booking.com, porte bien son nom « Rebenhof », il se trouve au milieu des vignes… de ma fenêtre, j’ai une belle vue sur le vignoble !

La ville même de Baden Baden, située à une dizaine de kilomètres, est une ville thermale.


Ecrit par Lise - Site