WordPress est-il un CMS ?

Voici une question que je me pose depuis un certain temps déjà, et à laquelle je peux enfin donner une réponse 😉

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Un CMS (Content Management System) est un Système de Gestion de Contenu. Pour être plus précis, il conviendrait de dire « Gestion Dynamique de Contenu », dynamique parce que tout ou partie du contenu du site est tiré d’une base de données.

Historiquement, les premiers ont été développés par des SSII pour des groupes de presse qui avaient de gros besoins en contenus de nature diverse (texte, son, photos, vidéos), des mises à jour quotidiennes, différents rédacteurs, etc. Des solutions propriétaires, lourdes à maintenir et des licences chères, qui seront vite remplacées par des logiciels Open Source construits autour de communautés d’utilisateurs.

Note : dans la suite de cet article, par CMS il faudra entendre CMS Open Source.

Il existe à ce jour environ 946 CMS… (source)

Qu’est-ce qui définit un CMS ?

  • plusieurs personnes peuvent travailler sur un même document et à différents niveaux (workflow),
  • l’administration du site se fait via un navigateur web (avec une connexion Internet),
  • la séparation entre la présentation (système de templates) et le contenu (base de données),
  • la mise en page facilitée avec un éditeur WYSIWYG intégré,
  • la structuration du contenu en billets, pages statiques, création d’hyperliens entre les documents, moteur de recherche, filtres de tri des informations, etc. (base de données relationnelle),
  • la gestion des droits (admin, rédacteurs, visiteurs etc.).

Et WordPress dans tout ça ?

D’abord utilisateur de SPIP et de Joomla!, je suis passé progressivement à WordPress pour réaliser des sites pour des clients et je dirais qu’il s’en tire honorablement sur tous les points qui définissent un CMS. Donc c’est un CMS !

WordPress, le meilleur CMS ?

Certainement un des meilleurs en tous cas. Il a comblé ses lacunes en termes de droits de rédaction pour rejoindre les fonctionnalités de SPIP. Son interface d’administration est simple, rien à voir avec Joomla! par exemple.

Un CMS fonctionnant plutôt sur le principe des pages que des billets, on peut maintenant dans WP, créer des pages et des sous-pages, les ordonner facilement selon différent critères, des mots-clés, etc.

Pour rappel, les points forts de WP

  • très bonne ergonomie du back-office, facilité de prise en main, existe en français,
  • installation de plus en plus simplifiée (5 mn avec WP 2.6),
  • nombreux plugins couvrant tous les besoins actuels en matière de développement de site web,
  • nombreuses templates,
  • facilité d’installation des templateset des plugins,
  • facilité de création de ses propres templateset de customisation de WP,
  • éditeur WYSIWYG incorporé pour la saisie des articles,
  • flux RSS natifs,
  • fonctionne comme un blog et/ou un CMS,
  • respect des standards W3C,
  • mises à jour régulières (mais pas trop fréquentes quand même),
  • pérennité du développement (important changement à la version 2.5),
  • référencement quasi automatique (url rewriting, tags, respect des standards),
  • interopérabilité avec les autres systèmes de blogs,
  • présence d’une communauté française et internationale importante et active, gage de la pérennité de votre investissement.

Et pour être juste, les points faibles 😉

  • vitesse de chargement de la partie publique : attention aux plugins !
  • lourdeur du back-office : beaucoup de javascript (AJAX, TinyMCE etc.),
  • pas de gestion native des langues,
  • attention aux tentatives de hacking (la rançon du succès…)

Conclusion

A la base, WordPress est un outil de blogging qui est maintenant un véritable CMS. Avant de développer un site basé sur WP pour un client, il convient de considérer soigneusement les besoins et de voir s’ils sont couverts nativement par WP ou s’il faut ajouter de nombreux plugins ? Je l’ai déjà dit, les plugins dans WP, c’est un système génial, mais il ne faut pas en abuser car votre site peut devenir très long à charger et à maintenir. Il faut aussi que les plugins existent… Le plus gros problème qui se présente à moi lors du développement de sites pour des entreprises avec WP, c’est le manque de gestion native des langues. Je ne pense pas non plus que je l’utiliserais pour une boutique en ligne même si ça me semble prometteur aussi de ce côté.

Pour résumer, si le site est uniquement en français et si le client n’a pas de besoins extraordinaires, alors allez-y, utilisez WordPress !

Et vous, quelle expérience avez-vous de WordPress en tant que CMS ? L’avez-vous déjà utilisé pour des projets professionnels ? Racontez-nous.

Quelques références sur les CMS

https://www.cms-quebec.com/
https://www.cmsmatrix.org/matrix/
https://www.opensourcecms.com/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_systèmes_de_gestion_de_contenu


Ecrit par jack - Site

musicien et enseignant multimédia

5 commentaires

Ecrire un commentaire»
  1. Humpf ?

    « Installation de plus en plus simplifiée (5 mn avec WP 2.6)… »
    Pas lorsqu’on a OVH comme hébergeur. Je n’ai toujours pas pu passer en 2.6. Les WP news de l’interface admin ne sont plus actualisées depuis le 2 janvier.
    Je ne suis pas la seule dans ce cas : voir l’abondant courrier à ce sujet sur WordPress.fr. OVH dit que c’est la faute à WP…

    « Editeur WYSIWYG incorporé pour la saisie des articles… »
    Faible, très faible. Pas moyen, par exemple, de gérer les sauts de ligne comme on veut. Etc.

  2. Excellent article.
    Pour ma part, je n’ai pas vraiment choisi entre Joomla et WordPress…. mon site est sous Joomla et mon blog, le blog de mon épouse , le blog d’une association sont sous WordPress. Dans les 2 cas je suis plutôt satisfait.
    L’installation et l’admin de WordPress étant relativement simples, cela me permet de pouvoir gérer l’ensemble sans trop de difficulté. Une preuve, s’il en faut, mon épouse qui n’est vraiment pas une pro de l’informatique, se débrouille plutôt bien avec WordPress.
    Je reconnais que pour Joomla, il faut être un peu plus initié, la prise en main est nettement plus laborieuse. Je l’ai choisi pour mon site et en suis pleinement satisfait.
    Chacun a ses plus et ses moins :
    Pour WordPress, puisqu’il s’agit de lui :
    installation simple
    admin simple également
    en Français
    communauté active
    Nbrx thèmes et plugins
    – Sujet au piratage et autre hacking comme précisé plus haut, j’ai subi :>(
    -éditeur pas à la hauteur

    Voili,voila !

  3. Très bon article Jack!

    Il est vrai qu’en fonction des hébergeurs l’installation de WordPress soit plus ou moins compliquée.

    Personnelement j’ai quitté NFrance pour Infomaniak chez qui j’ai des prestations et une liberté quasi parfaits (J’ai fait le choix de payer 10€ par mois pour cette « tranquilité »).

    Pour l’ergonomie et les nombreux plugins disponibles je pense que wordpress est un très bon compromis, et la communauté qui l’entoure est active et souvent disponible!

    Je rejoints Christine pour l’éditeur WYSIWYG incorporé qui pourrait être plus performant et personnalisable nativement. Il est aussi dommage que l’édition en WYSIWYG puisse parfois donner un résultat tronqué à contrario de l’édition en HTML.

    Voilou @ peluche…

  4. merci de vos retours.
    Il est vrai que l’éditeur TinyMCE n’est peut-être pas le meilleur. Pour mes projets, j’utilise plutôt FCKEditor. Ceci dit, je crois que c’est WordPress qui parse le code saisi avec l’éditeur WYSIWYG, interdisant par exemple plusieurs lignes vides à la suite. De ce point de vue, les autres CMS ne sont souvent guère mieux.
    Mes clients se contentent souvent de copier/coller des textes émanant de Word et la fonction « coller du texte Word » s’en tire plutôt pas mal me semble-t-il.
    Et concernant les problèmes d’installation, je puis vous assurer que c’est pas plus facile avec Typo3, Drupal ou osCommerce 😉

  5. Je découvre cet article et je ne peux qu’approuver les différentes remarques concernant WordPress. Cela dit, grâce à une banque d’extensions (plugins) gigantesque, il est possible d’améliorer considérablement le fonctionnement du CMS (par exemple Advanced TinyMCE pour l’éditeur Wysiwyg)…

    Concernant les performances, il existe plusieurs extensions, dont l’excellente W3 Total Cache (certes plus complexe que d’autres, mais sans aucun doute le plus performant)…

    Reste tout de même quelques faiblesses certaines pour que WordPress soit LE CMS incontournable. Si cela vous intéresse, voici un article sur ce que pourrait, ou devrait, comporter WordPress pour devenir une référence absolue : https://www.acs04.fr/archives/1132/wordpress-je-taime-moi-non-plus

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais rendue publique ni utilisée.

*Si vous écrivez un commentaire ici pour la première fois, celui-ci ne sera publié qu'après validation par un administrateur du blog. Ne l'envoyez pas plusieurs fois !
*Bien sûr, tout commentaire injurieux, publicitaire ou spam sera supprimé.
*C'est à vous maintenant !

(obligatoire)
(obligatoire)

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender.


  • Mentions légales
    Les différents éléments du Blog de Lise restent la propriété de leur(s) auteur(s) respectif(s).