Zao Wou-Ki et Ron Amir au musée d’Art moderne

J’ai visité les deux expositions en cours au musée d’art moderne de Paris, Zao Wou-Ki et Ron Amir, qui se terminent le 6 janvier.

Les tableaux de Zao Wou-Ki sont exposés dans les plus grandes salles du musée où l’espace permet de les apprécier dans toutes leurs dimensions. Les photos réalisées avec mon iPhone ne rendent pas bien compte de l’impression ressentie lors de cette visite. En fonction de l’angle de vue, la perception des oeuvres est différente.

Zao Wou-Ki a rejoint Paris en 1948, Paris qui à cet époque représentait la capitale de l’art vivant. Il s’est très tôt ouvert à la création européenne puis américaine. Il s’agit de peintures plutôt abstraites, mais qui font néanmoins référence à quelque chose de concret. Certaines des oeuvres n’ont jamais été exposées.

L’exposition Ron Amir, quelque part dans le désert, qui se termine également le 6 janvier, présente trente photographies évoquant les conditions de vie de réfugiés, dans le centre de détention de Holot, dans le désert du Néguev, alors qu’ils venaient du Soudan et de l’Erythrée.


Ecrit par Lise - Site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser ces deux champs tels quels :

Protégé par Invisible Defender. 311 507 spammeurs ont vu s'afficher une page d'erreur 403.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.